Avant-propos

UN MOT POUR TOUS ET POUR CHACUN

Ce rapport annuel et son avant-propos constituent le dernier acte officiel de la société TEC Hainaut.

Cette société aura vu le jour en 1991, après la régionalisation. Elle a grandi, elle s’est organisée, elle a évolué, elle a connu des moments difficiles et des moments de joie. Elle a aussi osé mettre en œuvre des projets ambitieux.

Mais elle a surtout toujours eu à cœur d’exercer au mieux son métier, transporter des voyageurs. Elle l’a fait au mieux en fonction de ses possibilités. Mais elle l’a fait aussi et avant tout grâce à l’implication des personnes qui, au quotidien, ont donné ce qu’elles avaient pour exercer un métier auquel elles croyaient.

Que tous ceux qui sont passés par cette entreprise, encore en activité ou pas, en soient remerciés, y compris les administrateurs.

L’aventure du transport public pour les Hennuyers continue, dans un plus grand groupe qui fera lui aussi son chemin. Mais le métier restera ce qu’il est, transporter des voyageurs.

NOS CLIENTS

En 2018, nous avons produit 20 953 016 kilomètres et nos clients ont effectué plus de 20 millions de voyages à bord de nos véhicules. Notre offre de transport repose sur un réseau organisé autour de 106 lignes et 2762 arrêts auxquels s’ajoutent quelques 300 circuits journaliers de transport scolaire, une offre spécifique à destination des personnes à mobilité réduite et trois Proxibus mieux adaptés aux besoins des zones rurales.

Le chiffre d’affaires généré par nos activités s’élève à 17,9 millions €, en progression de 1,02 % par rapport à l’année précédente. Cette comparaison à 2017 confirme les principales évolutions de comportements et de choix de nos clients. Les achats de titres de transport via les automates de vente (SELF) ne cessent de progresser avec 28 appareils opérationnels fin 2018. Au niveau des différents titres de transport, notons l’accroissement important des ventes de cartes multi-parcours et d’abonnements mensuels.

NOTRE CAPITAL HUMAIN

Le présent rapport vous informera sur les nombreuses activités de recrutement, avec 54 nouveaux travailleurs. Principalement dans le cœur du métier, nous avons recruté 37 nouveaux conducteurs de bus en 2018. À cela, on peut associer toute l’activité de formation. Activité pour laquelle nous avons recruté deux collaborateurs supplémentaires, ce qui nous permet d’intégrer au sein du centre du Hainaut, l’écolage des conducteurs du Brabant Wallon.

Le projet "pointage des appointés" a été mis en œuvre, progressivement, avec beaucoup d’échanges et de dialogue. Cela a mobilisé du temps et de l’énergie au sein des trois directions.

Le rapport de l’observatoire social égraine les éléments principaux qui ont émaillé la vie du Hainaut en 2018. Le dialogue social reste ce qu’il est depuis plusieurs années. Des projets sont menés avec le personnel. La prise en compte des besoins collectifs fait partie de l’ADN du Hainaut depuis plusieurs années maintenant. C’est ce qui permet de mettre les projets en place. Il est à noter que la relation directe entre travailleurs, souvent teintée d’une coloration syndicale, se dégrade. Nous avons dû rappeler quelques principes élémentaires de vie en commun, d’utilisation des réseaux sociaux et du respect de la vie privée. C’est aussi le reflet de l’évolution de la société, reflet que nous devrons encore intégrer afin d’en tirer le meilleur et repousser le pire à l’extérieur de nos murs.

NOTRE RÉSEAU : EXPLOITATION ET COMMUNICATION

En 2018, le Hainaut a réalisé presque 99,8% de l’offre prévue. Les plus grosses perturbations que nous rencontrons en ligne sont liées principalement aux difficultés de circulation, déviation et rétention des véhicules.

Le suivi du réseau, l’adaptation des horaires, les révisions de temps de parcours sont autant de dossiers qui sont au centre de nos attentions et qui font l’objet d’un suivi quotidien dans les quatre secteurs.

Les modifications sont systématiquement assorties d’une communication destinée à la clientèle, sur le site infotec, aux arrêts et dans les guides horaires.

NOTRE COMPTE DE RÉSULTATS

Les ressources de TEC Hainaut s’articulent autour de 799 collaborateurs répartis en une centaine de métiers, 267 autobus en régie et 88 chez nos loueurs privés, quatre dépôts principaux et autant d’ateliers de maintenance.

Nos prévisions budgétaires pour l’année 2018 nous conduisaient vers un résultat négatif.

Finalement, nous enregistrons un léger déficit. Nous y arrivons par une prévision minutieuse et un suivi précis de l’activité, de l’avancement des projets et de l’évolution de nos investissements. C’est une des forces du Hainaut.

Le compte de résultat 2018 se solde par une perte de 12 785,56 €.

LES INVESTISSEMENTS SE POURSUIVENT

Un syndicaliste avait dit un jour en Conseil d’entreprise qu’une entreprise qui n’investit plus est une société qui meurt... Les investissements se poursuivent donc, au regard des moyens disponibles et dans le respect de la norme SEC qui limite notre capacité à le faire.

L’année 2018 aura été une année paradoxale. Les chantiers continuent et en même temps des besoins se font sentir et il est impossible de les rencontrer.

Les chantiers tels que la construction du dépôt de Houdeng, la modernisation du dépôt de Tournai avec notamment le début de la rénovation du centre d’entretien, la fin des travaux de toiture à l’atelier d’Eugies nous permettent d’offrir des installations rénovées et plus modernes aux travailleurs.

À côté de ces dossiers qui progressent, d’autres sont toujours en attente. Nous citerons notamment la modernisation du siège central de Mons et le démarrage de la construction du dépôt sur le terrain de Frameries qui nous permettra à terme de transférer l’activité d’exploitation d’Eugies.

Sur le réseau, en faveur des clients, les investissements continuent avec l’installation des abribus et la réfection des arrêts qui le nécessitent. De gros chantiers progressent à des vitesses variables, comme notamment la gare de Mons où nous pourrons disposer de quais autobus intégrés et de voies d’accès protégées de la circulation, ainsi qu’un ESPACE TEC pour accueillir la clientèle.

Le matériel roulant reste le parent pauvre. Au-delà de l’arrivée des bus hybrides au dépôt de Mons en fin d’année, des besoins criants se font sentir, pour du nouveau matériel et pour des bus supplémentaires.

LES AVANCEES TECHNOLOGIQUES

Les technologies évoluent. Le monde du transport public n’y échappe pas.

On parle du programme GO DIGITAL qui permettra d’entrer de plain-pied dans l’ère du numérique.

Mais au-delà de ce programme, les outils mis à notre disposition, et principalement les bus évoluent tout aussi vite, que ce soit sur les modes de propulsion, sur les modes de gestion ou sur les méthodologies d’entretien. Il nous appartient de nous adapter, de nous transformer, de former notre personnel et d’intégrer suffisamment rapidement ces nouvelles technologies pour tenir la distance.

LA COMPOSANTE ENVIRONNEMENTALE

Nous avons déjà évoqué cet aspect du métier. Et travailler dans le transport public rend incontournable notre implication totale et complète dans ce domaine.

Les premiers bus hybrides sont arrivés fin d’année. La mise en œuvre de l’éco-conduite se poursuit et sera étendue en 2019.

Mais au-delà de ces deux dossiers abondamment commentés, les projets de rénovation et de modernisation intègrent systématiquement une dimension environnementale. Nous citerons le remplacement des chaudières, l’isolation des bâtiments, la régulation des températures, le remplacement de l’éclairage par des LED pour réduire les consommations d’énergie, le recyclage de l’eau pour les buswash, la détection des fuites d’air sur les réseaux d’air comprimé, la volonté de réduire la consommation d’eau ainsi que le tri des déchets.

Ce dernier aspect place le TEC Hainaut au cœur du développement durable et des trois piliers qui le composent.

L’AVENIR

À l’heure de cette clôture, personne ne peut l’écrire.

Mais il est une chose certaine, c’est que TEC Hainaut est une société saine, bien organisée, mature, dont la structure des coûts est maîtrisée et qui pourra encore grandir si elle en a les moyens.

Son personnel est prêt à relever les défis qui se présenteront à l’entreprise. Il continuera d’avoir à cœur d’exercer son métier de transport de voyageurs.

Ghislain STIÉVENART
Vice-président du Conseil d’administration Hainaut

Rémy PREVOT
Directeur Exécutif

Le TEC en chiffres

Personnel

799soit
105 ouvriers
181 employés
513 conducteurs

PARC (RÉGIE)

267soit
112 autobus standard
126 autobus articulés
29 midibus et minibus
0 motrices

Loueurs

88soit
85 autobus standard
3 autobus articulés
0 midibus et minibus
et
15 contrats

INFRASTRUCTURE

8 dépots
dont
1 avec atelier
4  avec centre d'entretien
et
2.762 arrêts (2 sens)

KILOMÉTRAGE

20.953.016 kmsoit9.533.908 kmpar la régie4.920.281 kmpar les loueurs6.498.827 kmpar le transport scolaire

VOYAGEURS TRANSPORTÉS

20.613.160soit17.790.519par services réguliers2.411.131par transport scolaire353.022par services réguliers spécialisés et/ou de renforcement58.488par PMR

Lignes régulières

106

RECETTES DE TRAFIC

17.911.860 €

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Les faits marquants

8 janvier

25 services Exploitation, 13 bus et 30 conducteurs sont transférés au dépôt de Houdeng. Celui-ci dispose désormais de trois rangées de quais pour autobus et d’une station de préparation-nettoyage. Le bâtiment Exploitation est actuellement en construction et devrait être terminé courant 2019.

13 février

Le clip des « Routes and the Gang » est tourné à bord d’un bus Mouscronnois. Ce groupe, composé de sept jeunes et quatre seniors de la région, propose un titre original : un rap intergénérationnel sur la courtoisie au volant pour sensibiliser les automobilistes. En tant qu’acteur majeur de la mobilité, il était évident pour TEC Hainaut d’embarquer dans cette aventure. Le clip est dévoilé le 21 mars et marque l’aboutissement de cinq mois de collaboration entre la Cellule Prévention Police de Mouscron, la Maison des jeunes « La Frégate », les RYD Responsible Young Drivers (Wallonie-Bruxelles) et Hainaut Seniors Mouscron. Déjà 34 000 vues pour la vidéo « Juste un essai » sur leur page Facebook.

Mars

Le Groupe TEC lance une nouvelle campagne de sensibilisation au respect. Avec beaucoup d’humour, « Bon sur toute la ligne » met en avant deux personnes qui ont le transport en commun : Michel, chauffeur de bus au TEC et Antoine, voyageur. Une belle façon de rappeler les bonnes pratiques et attitudes à adopter dans le bus !

16, 17 & 18 mai

Pour la 5e année consécutive, TEC Hainaut participe à la fête de clôture du parrainage de la police boraine. Une année spéciale puisqu’il s’agit de la 10e édition. Cet évènement clôt une année de sensibilisation menée par la police boraine sur les thèmes de la sécurité routière, de la violence dans et aux abords des écoles ou encore des dangers des réseaux sociaux. L’occasion pour 1000 enfants de 5e et 6e primaire de visiter le stand TEC et ainsi faire le plein d’astuces pour voyager en bus en toute sécurité ! Pour TEC Hainaut, sensibiliser les jeunes au respect et au savoir-voyager est primordial.

Juin

Le Conseil d’administration et l’Assemblée générale procèdent aux opérations juridiques nécessaires pour mener à bien la fusion par absorption de TEC Hainaut par l’OTW au 1er janvier 2019.

Août

Bel exemple d’uniformisation entre entités : une nouvelle charte graphique rythme les campagnes, avis, signatures mail… du TEC. Le nouveau slogan « Tellement en commun » nous offre l’occasion de faire du TEC une marque forte et de remettre l’humain, nos clients et notre personnel, au centre de nos campagnes.

9 septembre

50 coureurs et huit bénévoles de TEC Hainaut participent à la Child Focus Run, au PASS à Frameries. L’objectif ? Passer un bon moment entre collègues et courir en équipe de deux à cinq personnes. Pour l’occasion, notre administrateur général, Vincent Peremans ainsi que notre ministre de tutelle, Carlo Di Antonio, se joignent à deux de nos équipes. Avec un t-shirt vert fluo, TEC Hainaut n’est pas passé inaperçu sur le site de l’évènement !

1er octobre

Le transport porte-à-porte de personnes à mobilité réduite continue son expansion. L’asbl ENVI devient notre partenaire et couvre les communes de Chapelle-lez-Herlaimont, Erquelinnes, Merbes-le-Château et Seneffe. 44 communes sur 50 sur notre périmètre d’exploitation sont donc désormais desservies par neuf associations au total.

1er octobre

Des autocollants « Coupez votre moteur » sont placés dans les postes de conduite de chaque bus d’Eugies pour sensibiliser les conducteurs à couper leur moteur pendant leurs longues pauses. L’objectif ? Réduire notre impact sur l’environnement par un geste simple : appuyer sur le bouton stop ! Cette campagne s’inscrit dans la lignée du projet éco-conduite. Ce projet pilote nous a déjà permis une économie d’environ 100 000 litres de carburant et 243 tonnes de CO2 à Eugies depuis son lancement en janvier 2017.

19 octobre

TEC Hainaut accueille son premier bus hybride. Au total, notre parc s’enrichit de onze véhicules hybrides, qui sont mis progressivement en exploitation au dépôt de Mons. 35 bus supplémentaires sont prévus pour 2019.

28 novembre

Le marché de mise en concurrence des loueurs se clôture, mettant ainsi fin à deux années de travail intenses dédiées à la mise en conformité aux nouvelles règles européennes et belges en matière de sous-traitance de l’offre. Les 8 lots du marché sont attribués aux trois nouveaux partenaires : Keolis, le Groupe Ferry Cars et Les Transports Couteaux. Ceux-ci rouleront aux couleurs du TEC à partir du 1er août 2019.

5 décembre

Dans le cadre de l’information-voyageurs, le TEC lance sa première application pour smartphone (IOS et Android) afin de faciliter les voyages des clients sur le réseau TEC, mais également sur les réseaux de la STIB, de De Lijn et de la SNCB. Nos clients peuvent désormais retrouver diverses informations (itinéraires, prochains bus, arrêts et points de vente à proximité etc.) mais aussi les premières données en temps réel.

Les clients

Nos clients

Fréquentation

En 2018, nous estimons que la clientèle a effectué 20 613 160 trajets sur les lignes de TEC Hainaut.

Abonnements au sein du Groupe TEC

En octobre 2018, le Groupe TEC comptait 476 844 abonnés.

476 844abonnements en cours de validité au 31 octobre 2018, dont
103 309abonnements mensuels
191 110abonnements annuels
182 425 abonnements gratuits
(pour les clients âgés entre 6 et 11 ans, les bénéficiaires du statut BIM, …)

101 636abonnements 65+
(tarif préférentiel pour les personnes âgées de 65 ans et plus)

Notre réseau

Kilométrage parcourus

Kilométrage annuel en chargeOffre au 31/12/2018
RégieExploitantsTotal
Lignes régulièresUrbaines1 829 162184 8822 014 044
Périurbaines6 063 1481 628 5017 691 649
Rurales1 549 1562 201 5603 750 716
Total9 441 4664 014 94313 456 409
Proxibus-80 65980 659
Spéciaux 86 83939 003125 842
Spéciaux SNCB5 60359 73365 336
Transport scolaire -6 498 8276 498 827
TPMR -725 943725 943
Total général 9 533 90811 419 10820 953 016
Lignes régulières

TEC Hainaut assure 106 lignes régulières, sur un vaste territoire qui s’étend de Comines à Anderlues.

Mons Borinage52 lignes17% urbaines
37% périurbaines
46% rurales
52% assurées en régie
38% mixtes (régie et exploitants)
8% totalement sous-traitées
2% de proxibus
Centre20 lignes35% urbaines
55% périurbaines
10% rurales
90% assurées en régie
10% mixtes (régie et exploitants)
0% totalement sous-traitées
0% de proxibus
Hainaut occidental34 lignes32% urbaines
35% périurbaines
33% rurales
6% assurées en régie
79% mixtes (régie et exploitants)
9% totalement sous-traitées
6% de proxibus
Adaptations horaires

Régulièrement, le TEC modifie ses horaires de bus afin d’assurer de meilleures correspondances avec les autres lignes et de s’adapter aux horaires des trains et des écoles. 2018 n’a pas dérogé à la règle et quelques lignes ont été modifiées en janvier, avril, juillet, septembre et novembre.

Le 8 janvier, 30 conducteurs et 13 bus ont été transférés au nouveau dépôt de Houdeng. Depuis, 19 lignes sont intégralement ou partiellement assurées au départ de ce dépôt pour un total de 523 voyages.

Pour mieux correspondre aux conditions de circulation, les horaires et itinéraires des lignes 30 et 136 ont été modifiés en deux temps. Une première modification est entrée en vigueur le 16 avril pour la période scolaire tandis que celle concernant les congés scolaires a suivi le 2 juillet.

Depuis le 16 avril, deux nouveaux arrêts sont desservis par la ligne 30 : THIEU Ascenseur et ANDERLUES Jonction. La fréquence de cette ligne a également été revue. Désormais, un bus dessert Strépy-Bracquegnies en direction de Thieu toutes les 30 minutes tandis qu’il y a en un par heure vers l’arrêt STREPY-BRACQUEGNIES Pont Tournant en passant par Thieu.

La ligne 136 dessert également trois nouveaux arrêts : JOLIMONT Saint-Alexandre (uniquement vers Anderlues), LA LOUVIERE Pont Brogniez et ANDERLUES Jonction.

Les lignes 132 et 133, quant à elles, ne desservent plus le plateau de la gare de La Louvière.

Mobilité à Tournai

En janvier 2018, l’itinéraire de 14 lignes a été légèrement modifié. Au départ de la gare de Tournai, les bus empruntent désormais le rond-point situé à proximité d’Imagix avant de continuer sur leur itinéraire normal. Ce nouveau parcours allonge leurs trajets de trois minutes.

Le 12 avril, le centre commercial Les Bastions a inauguré son extension après deux ans de travaux. Longtemps déviés, les circuits R, V et W du Tournai City ainsi que les lignes 8, 95 et 491 ont repris leur itinéraire normal. Petite exception néanmoins pour la 491, suite aux travaux en cours rue de la Lys : au lieu de desservir les arrêts TOURNAI 7 Fontaines et TOURNAI Bastions Esplanade, elle descend le long du boulevard de Marvis afin de conserver la desserte de l’école IESPP, située au début de la rue de la Lys.

La desserte du zoning de FROYENNES a, elle aussi, été modifiée en fonction des aménagements des accès au parking de la zone commerciale, avec la création d’une zone terminus pour effectuer les changements de véhicules ainsi que les pauses sur les services. Les circuits K, R, Z, Z/ et W du Tournai City sont concernés par ces modifications.

Mise en concurrence des loueurs

Certaines lignes de bus sont sous-traitées à des exploitants privés, aussi appelés "loueurs". Depuis 2014, le Groupe TEC travaille à la mise en conformité avec les nouvelles règles européennes et belges en matière de sous-traitance de l’offre. En 2016, un groupe de travail mixte "TEC - SRWT" a été mis en place afin d’établir les paramètres-clés de la mise en concurrence (organisation des marchés, contraintes juridiques, critères de qualité, etc.) et en 2017, le nouveau cahier des charges a été rédigé. Les procédures de marché public et d’analyse de l’offre ont suivi leur cours en 2018.

Au TEC Hainaut, le marché a été découpé en huit lots (groupes de voyages). Les voyages confiés aux exploitants ont ainsi été rassemblés en fonction de leur position géographique.

Depuis le 28 novembre, les lots sont tous attribués mais nos nouveaux partenaires ne rouleront aux couleurs du TEC qu’à partir du 1er août 2019. Chacun prendra en charge les différents voyages repris dans les lots qu’il a remportés. Trois exploitants se répartiront les huit lots :

  • Keolis (regroupant les sociétés Nicolay et Dujardin) ;
  • Le Groupe Ferry Cars (regroupant les sociétés Roman, Naway et Emiel Lenoir) ;
  • Les Transports Couteaux (ligne 41 Mons-Maubeuge).

À côté des lignes régulières classiques, TEC Hainaut propose également des circuits urbains.

Réseau urbain montois

Le réseau du cœur de Mons est créé en 1999 grâce à un partenariat entre la Ville de Mons et TEC Hainaut. Depuis, ce service urbain a évolué et dessert de nombreux arrêts pour permettre aux Montois de se déplacer rapidement en ville.

Aujourd'hui, le réseau urbain montois, c'est :

  • Deux circuits urbains redéfinis côté cœur historique, City'R et City'O, ce dernier incluant l'extension d'Hyon ;
  • Deux lignes côté "nouvelle ville", 50 vers le Grand Large et la piscine, 60 vers les Grands Prés.

Leur fréquence est de 15 minutes en semaine et 20 minutes le week-end.

Les lignes 50 et 60 sont très pratiques pour les automobilistes qui souhaitent se rendre facilement en centre-ville puisqu’ils desservent les parkings gratuits des Grands Prés, de Mons Expo et du Grand-Large. De plus, ces circuits empruntent un couloir-bus situé à l’avenue de l’Université ce qui permet d’éviter les embouteillages en heures de pointe à l’entrée de la ville de Mons.

Sur les lignes 50 et 60, c'est le tarif TEC classique qui est d'application ; sur les circuits City'O et City'R, un tarif "symbolique" et préférentiel de 6 € pour 20 trajets avec le titre City Mons Multi 20 est également proposé. Les titres classiques TEC sont bien sûr aussi acceptés.

Dans le cadre d’un partenariat avec l’UMons lors de la semaine de la mobilité, un nouveau dépliant « Se déplacer en toute simplicité à Mons » a été édité. Il permet aux clients de se repérer dans le centre-ville et de se déplacer facilement en bus sur les boulevards depuis la gare, et inversement.

Consultez le dépliant
Tournai City

C'est le circuit urbain de Tournai. Il relie le centre-ville et les localités avoisinantes. Lancé en mars 1990, il a connu plusieurs modifications. Aujourd’hui, il est composé de sept lignes : B vers Blandain, K vers Kain, Z et Z/ vers Froyennes, R vers Rumillies, V vers Vaulx et W vers Warchin-Rumillies.

Le but de ce service de proximité est de répondre aux besoins de la population des communes rurales et/ou géographiquement étendues dont certaines zones sont peu ou pas desservies. En cause : une demande faible et donc un coût de production élevé pour un service classique. Les Proxibus constituent donc une bonne alternative.

TEC Hainaut en compte trois : Bernissart (ne roule plus depuis le 1er juin 2019), Comines et Quévy. Ceux-ci fonctionnent grâce à des conventions liant TEC Hainaut et chacune de ces communes.

La validation des titres de transport est aussi applicable à bord des Proxibus. L’appareil de vente est néanmoins différent des bus classiques car il est adapté aux véhicules Proxibus : plus petit, maniable et simple d’utilisation.

En 2018, nos trois Proxibus ont transporté ensemble 11 876 personnes.

Le transport scolaire est un service organisé sous forme de ramassage porte-à-porte quotidien. Il assure le déplacement entre le domicile et l’école pour les élèves qui ont droit au transport et qui ne disposent pas d’une ligne publique. C'est pourquoi il est également appelé transport de carence.

Offre au 31/12/2018
Nombre de circuits287
Kilométrage annuel6 498 827
Coût10 855 996€
Répartition des élèves 
Enseignement ordinaire2095
Enseignement spécial4804
Total des élèves transportés6899

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Service à la demande

Le transport de personnes à mobilité réduite est un transport "porte-à-porte" organisé par les TEC et réservé aux personnes qui ne peuvent utiliser le transport en commun ordinaire définitivement ou temporairement et cela, pour des raisons de santé. Il est confié depuis plusieurs années déjà à des partenaires externes conventionnés. TEC Hainaut travaille avec neuf opérateurs, qui couvrent plus des trois quarts de son périmètre d’exploitation. Depuis le 1er octobre 2018, ce service est également disponible dans quatre nouvelles communes (Chapelle-lez-Herlaimont, Seneffe, Erquelinnes et Merbes-le-Château) grâce à un nouveau partenaire : l’asbl ENVI.

À terme, nous souhaitons pouvoir proposer ce service à la demande partout et plusieurs projets à l’étude vont en ce sens.

Un dépliant "Pensez à notre service porte-à-porte" destiné aux clients à mobilité réduite a été édité en 2017. Il liste nos partenaires par région et explique comment bénéficier de ces services à la demande.

TEC Hainaut veille quotidiennement à améliorer le transport sur lignes régulières via l'acquisition de bus équipés d'une rampe d'embarquement et la réalisation d'aménagements aux arrêts. En octobre 2013, nous avons signé, au même titre que le reste du Groupe TEC, une convention avec les principales associations représentant les personnes à mobilité réduite. Dans ce cadre, 21 lignes et circuits ont été audités et une trentaine de points d'arrêt situés entre Mons et La Louvière (trajet de la ligne 82) ont été aménagés entre 2017 et 2018. La rénovation de 28 autres points d’embarquement est prévue par la suite, début des travaux courant 2019.

Nos conducteurs sont également formés à l'accueil des clients à besoins spécifiques, c'est-à-dire les personnes à mobilité réduite et, plus largement, toutes celles qui ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge (personnes âgées, femmes enceintes ou avec enfants en bas âge, touristes, etc.). Pour cela, ils ont notamment en leur possession un guide d’utilisation des rampes d’accès. Ce dernier reprend, par type de véhicule, les différentes manœuvres pour abaisser le bus, sortir la rampe et ainsi aider les personnes à mobilité réduite à embarquer à bord du bus.

Des dépliants "Se déplacer avec le TEC" informent également les personnes en fauteuil roulant. Ces brochures donnent des conseils pour se positionner correctement à bord du bus et identifier les arrêts et véhicules équipés.

9opérateurs partenaires (10 conventions)

44entités couvertes sur les 50 de notre périmètre d'exploitation

58 488personnes transportées en 2018

Les services spéciaux

TEC Hainaut propose des services personnalisés pour permettre à un groupe de se déplacer vers une destination choisie. Il s’agit le plus souvent de conduire des groupes d’élèves à la piscine ou à la bibliothèque mais les services spéciaux répondent également à d’autres demandes très diverses.

11 680transports spéciaux et154remplacements de train en 2018

Ces dernières années, la SRWT et les TEC ont investi dans de nouveaux outils technologiques (logiciel de cartographie, de production du transport, de géolocalisation, ordinateurs de bord dans les bus, etc.). Leurs usages sont divers mais leur finalité commune : optimiser la qualité du service offert à nos clients et le confort d'utilisation pour notre personnel.

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Sécurité et prévention

Actions de prévention

Depuis de nombreuses années, TEC Hainaut mène une politique de prévention en matière de sécurité. 2018 n’a pas dérogé à la règle. Nous sommes très actifs, notamment pour ce qui est de la sensibilisation des jeunes via les différentes animations organisées pendant l’année.

TEC Hainaut a conclu, il y a déjà de nombreuses années, un contrat de sécurité avec les Villes de Mons, La Louvière, Péruwelz et Tournai et 19 gardiens de la paix circulent sur nos lignes chaque jour. Dans la Cité des 5 clochers, un partenariat avec la SNCB, la Police et TEC Hainaut existe également pour améliorer la qualité de vie ainsi que le sentiment de sécurité dans et aux abords de la gare.

Chaque année, TEC Hainaut procède à plusieurs opérations de contrôle sur différentes lignes pour maintenir et/ou rétablir le calme à bord du bus. En 2018, huit actions ont été menées dans les trois secteurs.

Le secteur de Mons Borinage a notamment accueilli une grosse opération de contrôle conjointe TEC et Police le 24 octobre 2018. Celle-ci s’est organisée autour de deux points de contrôle situés à Hornu et Boussu. Elle a rassemblé 18 contrôleurs des TEC Charleroi et TEC Hainaut, quatre agents de sécurité de TEC Charleroi, 22 policiers et deux maîtres-chiens. En tout, 844 voyageurs ont été contrôlés et 13 constats d'infraction dressés. Les policiers quant à eux, ont procédé à la saisie d’une certaine quantité de drogue.

Dissuader passe également par la présence de caméras dans les véhicules.

Fin 2018,94,3%de nos bus étaient équipés d’une caméra.

En 2018, deux agressions de notre personnel de conduite ont entraîné 98 jours d’incapacité de travail. Le chiffre est bien moins élevé qu’il y a quelques années mais nous ne pouvons tolérer ces incidents et poursuivons tous nos efforts, tant en matière de prévention que de répression.

Si, par définition, une agression est grave, les petites incivilités ne sont pas anodines : insultes, vandalisme, jets de projectiles ou autres comportements créant un sentiment d'inconfort et d'insécurité. Ces attitudes inciviques engendrent inévitablement un stress négatif, d'autant plus important qu'il y a un effet d'accumulation.

Inconfort et/ou insécurité
  • 200424
  • 200550
  • 200646
  • 200751
  • 200846
  • 200938
  • 201051
  • 201136
  • 201255
  • 201334
  • 201441
  • 201529
  • 201626
  • 201714
  • 201834
  • Jets de projectiles
  • 26
  • 30
  • 21
  • 25
  • 17
  • 22
  • 14
  • 15
  • 8
  • 10
  • 11
  • 6
  • 15
  • 3
  • 6
  • Vandalisme
  • 24
  • 22
  • 21
  • 20
  • 16
  • 14
  • 22
  • 8
  • 9
  • 7
  • 8
  • 6
  • 8
  • 3
  • 8
  • Coups et blessures entre voyageurs
  • 28
  • 23
  • 29
  • 26
  • 26
  • 14
  • 15
  • 17
  • 17
  • 13
  • 14
  • 5
  • 5
  • 8
  • 5
  • Insultes et/ou menaces verbales
  • 209
  • 231
  • 204
  • 234
  • 242
  • 216
  • 157
  • 179
  • 195
  • 163
  • 166
  • 139
  • 125
  • 119
  • 111
  • Agressions de conducteurs
  • 17
  • 9
  • 12
  • 22
  • 6
  • 7
  • 7
  • 5
  • 7
  • 10
  • 2
  • 6
  • 5
  • 6
  • 2
  • TEC It Easy

    TEC It Easy, c'est la télébillettique (carte sans contact MOBIB) du Groupe TEC. Lancée en 2015, elle est amenée à évoluer chaque année pour proposer de nouvelles fonctionnalités et améliorer le confort d’utilisation des clients et du personnel.

    Aujourd’hui, TEC Hainaut compte 236 points TEC et 28 SELF dont un nouveau en 2018 : « BOUSSU, rue Neuve » placé le 9 juillet. Quatre nouveaux SELF ont également été installés en mars 2019 à Braine-le-Comte, Herseaux, La Louvière et Le Roeulx.

    Depuis février 2018, un abonnement semestriel est également disponible. Il permet de bénéficier du prix avantageux de l’abonnement annuel mais sur une formule de six mois.

    Afin de sensibiliser les clients occasionnels aux avantages de la carte MOBIB, nous avons, entre autres, distribué gratuitement plusieurs cartes MOBIB basic à bord de nos bus et dans les ESPACES TEC en 2018. Du 22 au 28 février, 4878 cartes MOBIB basic ont été distribuées ainsi que 5214 cartes MOBIB nominatives et 1961 MOBIB basic durant la Semaine de la mobilité. D’ailleurs, pendant cette dernière, le titre « Voyagez 7 jours pour 6 € » a été chargé 213 fois. Grâce à ce titre, les clients pouvaient voyager pendant une semaine à volonté pour 6 €.

    Mouvements de jeunesse

    Les mouvements de jeunesse peuvent emprunter gratuitement le réseau TEC dans le cadre de leurs activités les vendredis, samedis, dimanches, jours fériés et congés scolaires. Cinq fédérations sont concernées : les Scouts, les Guides Catholiques de Belgique, la Fédération nationale des Patros, les Faucons Rouges et les Scouts et Guides pluralistes de Belgique, ce qui représente près de 116 000 jeunes. Concrètement, après s’être manifestés auprès de leur Fédération, les animateurs peuvent télécharger un titre spécifique de groupe sur leur carte MOBIB.

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    L'objectif du projet GO DIGITAL est de faire entrer le Groupe TEC dans l'ère numérique. En d'autres mots, profiter des nouvelles technologies pour : mieux communiquer vers nos clients, toucher de nouveaux utilisateurs (en rendant l'offre plus accessible) mais aussi fournir des outils modernes à tout le personnel. De nombreux collaborateurs de la SRWT et des TEC travaillent en groupes sur différentes thématiques comme le développement d'un nouveau site internet, d'une application mobile, du temps réel, etc.

    Nous avons déjà touché notre clientèle à travers ce projet en proposant le Wi-Fi en test à bord de cinq véhicules (un par TEC) en décembre 2017 et janvier 2018. Pour TEC Hainaut, c’est sur un bus de la ligne 82 Mons-Trazegnies, l’une des lignes les plus fréquentées sur notre réseau, que cette installation a été testée. Le véhicule avait été relooké aux couleurs de la campagne à cette occasion. Au total, sur les cinq véhicules, 4428 sessions d’une durée de 25 minutes ont été enregistrées pendant la période test et 99% des utilisateurs étaient ravis du service offert.

    De plus, le 16 juillet, un véhicule hybride du TEC Namur-Luxembourg a été équipé de deux écrans pour une période test de trois mois. L’objectif poursuivi ? Offrir une meilleure information à notre clientèle pendant son trajet. Tout au long de l’été, les voyageurs ont donc pu visualiser leur parcours, entendre le nom des arrêts grâce à une annonce vocale, être informés des nouveautés du TEC (événements, actions commerciales, …) et découvrir des anecdotes insoupçonnées sur certains arrêts et certaines lignes.

    Depuis le 5 décembre, une application TEC pour smartphone est également disponible. Les clients peuvent y retrouver diverses informations (itinéraires, prochains bus, arrêts et points de vente à proximité, etc.) mais aussi les premières données en temps réel.

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    Qualité et études de satisfaction

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    ESPACES TEC

    Les ESPACES TEC délivrent des titres de transport et renseignent les clients sur nos services ainsi que ceux de nos partenaires mobilité tels que la SNCB, Cambio, Pro Velo, etc. Depuis le déploiement de nouveaux canaux de vente (l’E-SHOP, les SELF et les POINTS TEC), les ESPACES TEC sont davantage dédiés au service après-vente et à l'information.

    Infotec.be

    Le site infotec.be est incontournable pour obtenir des informations sur les lignes, les horaires, les itinéraires, les perturbations, les services spécifiques, etc. Il évoluera encore en 2019 dans le cadre du projet GO DIGITAL.

    En 2018, près de18 millionsde visites sur infotec.be.

     
    77% via smartphones
    20% via ordinateurs
    3% via tablettes

    Plan intempéries

    La météo a été plutôt clémente durant les derniers hivers et le Plan intempéries n'a pas beaucoup été activé. Mais en cas de verglas ou de neige, l'outil est indispensable pour bien informer les conducteurs et la clientèle.

    L’état du réseau est renseigné en temps réel par les dispatchers dans une application informatique et l’information est instantanément diffusée via différents canaux vers nos clients, nos conducteurs et les personnes chargées de l'information à la clientèle.

    Une fois en ligne, les conducteurs sont informés via le dispatch et peuvent à tout moment se référer au livret compilant toutes les déviations de leur secteur afin de vérifier l’itinéraire "spécial intempéries".

    Efficace, rapide et complet, le système a fait ses preuves et a d'ailleurs été repris en 2013 par les TEC Charleroi et Brabant Wallon.

    Lors de travaux, d’accidents ou de fêtes locales, nous ne pouvons parfois faire autrement que de dévier nos lignes. Pour en informer nos clients, nous apposons bien sûr des messages aux arrêts mais nous communiquons aussi via le site infotec.be, l’app. et TECxto, un service GSM qui existe depuis 2009.

    17 066SMS envoyés par TEC Hainaut via TECxto en 2018 et

    313abonnements enregistrés à ce service.

    Guides horaires

    Notre époque est celle du digital et il faut vivre avec son temps. Il y a trois ans, nous avons décidé d'arrêter "l'impression en masse" et de promouvoir infotec.be comme LE moyen le plus pratique pour obtenir un horaire de bus. Les fiches clients complètes y sont accessibles en format PDF. Pas question néanmoins de ne pas informer correctement les clients qui n'ont pas internet ou qui n'y sont pas à l'aise. Ceux qui le souhaitent peuvent obtenir leur horaire par e-mail/courrier ou l'imprimer à partir des bornes installées dans nos ESPACES TEC. En janvier 2018, le design des grilles horaires a été repensé aux couleurs de la nouvelle charte graphique.

    Campagne Ecoles

    La rentrée en 1ère secondaire s’accompagne souvent d’une prise d’autonomie dans les déplacements. Prendre le bus seul peut s’avérer déroutant au début, nous dispensons donc des conseils, notamment via une petite brochure. À l’achat d’un premier abonnement pour un enfant entre 11 et 14 ans du 1er juin au 25 août 2018, nous offrions également un titre 1 jour aux enfants pour repérer leur trajet domicile-école avec leurs parents (ou deux autres accompagnants) et ainsi aborder la rentrée en toute sérénité.

    Anciennement appelée «@+ dans le bus », cette campagne a soufflé sa 10e bougie en s’étendant à l’ensemble du Groupe TEC, permettant ainsi aux enfants de toute la Wallonie de profiter de l’action.

    441  trajets de repérage offerts par TEC Hainaut en 2018.

    Bon sur toute la ligne

    Chaque année, environ 158 millions de voyageurs sont transportés en Wallonie par 3226 conducteurs. Autant de monde concerné par la nouvelle campagne "Bon sur toute la ligne". Lancée en février 2018, elle raconte, sur le ton de l’humour, les aventures d’Antoine, voyageur et Michel, chauffeur TEC depuis 30 ans. Ensemble, ils ont le transport en commun et poursuivent le même objectif : être bon sur toute la ligne !

    Innovante, cette campagne est donc destinée à tous les publics, autant les conducteurs que l’ensemble des clients. Les deux volets sont menés parallèlement et abordent un thème général identique. Ils délivrent toutefois des messages spécifiques :

    • en externe, la sensibilisation aux bonnes attitudes à adopter quand on emprunte les transports en commun ;
    • en interne, le rappel des responsabilités des conducteurs en service.

    Au total, six épisodes ont été diffusés sur les réseaux sociaux.

    En mai 2018, pour la 5e année consécutive, TEC Hainaut a rencontré 1000 enfants de 5e et 6e primaire à un évènement de la police boraine, évènement qui clôture une année de sensibilisation sur les thèmes de la sécurité routière, de la violence dans et aux abords des écoles, des réseaux sociaux, etc. Lors d’une animation spécifique réalisée par des collaborateurs de TEC Hainaut, les élèves ont appris à voyager en bus en toute sécurité dans le respect des autres passagers. Une édition assez spéciale puisqu’il s’agissait des dix ans !

    Action de fin d'année

    Le Groupe TEC encourage les citoyens à prendre les transports en commun à l'approche des fêtes de fin d'année, pour aller faire du shopping, rejoindre les marchés de Noël et les patinoires, etc. Il offre aussi un petit cadeau pour clôturer l'année en beauté : à l’occasion du passage à 2018, le bus était gratuit les 31 décembre et 1er janvier.

    Plus d'informations sur la communication du Groupe TEC dans le rapport de l'OTW

    Partenaires mobilité

    Le Groupe TEC encourage l’utilisation de moyens de déplacement complémentaires au bus et est partenaire de la SNCB (abonnements combinés, protocole de correspondance avec certaines gares, remplacements de trains lors d'incidents ou de travaux, etc.), de Cambio et de l'association Pro Velo.

    Autres partenaires
    Rap Courtois

    Pendant cinq mois, sept jeunes de la Maison des jeunes « La Frégate » et quatre seniors (Hainaut Seniors Mouscron), aidés par la Cellule Prévention Police de Mouscron et les RYD Responsible Young Drivers (Wallonie-Bruxelles) ont collaboré pour un projet peu commun : écrire un rap sur la courtoisie au volant. Le but de cette réunion intergénérationnelle ? Sensibiliser les automobilistes à la courtoisie mais surtout mettre fin aux a priori sur les jeunes et les personnes âgées au volant.

    À la demande de Hainaut Seniors Mouscron, TEC Hainaut a mis un bus à disposition pour le tournage d’une partie du clip. C’est ainsi que, le mardi 13 février, plusieurs scènes ont été filmées à bord d’un bus mouscronnois. Depuis le 21 mars 2018, le clip des « Routes and the Gang » est en ligne sur les réseaux sociaux et compte déjà 34 000 vues sur leur page Facebook.

    Salon Mobicity

    Le samedi 15 septembre, une conductrice tournaisienne animait un stand TEC Hainaut au salon Mobicity à Mouscron.

    Journée sans voiture

    TEC Hainaut a participé à la Journée sans voiture à Morlanwelz le 16 septembre. Deux collaborateurs de La Louvière étaient présents pour informer les visiteurs.

    UMons

    Le vendredi 21 septembre, un contrôleur Qualité s’est rendu avec un bus sur le site de la plaine de Nimy a l’occasion du Village Mobil’UMONS. Nous en avons profité pour éditer le dépliant « Se déplacer en toute simplicité à Mons ». Celui-ci permet aux étudiants de se repérer dans le centre-ville de Mons et de se déplacer ainsi facilement en bus.

    Plus d'informations sur les partenariats du Groupe TEC dans le rapport de l'OTW

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    Les investissements

    Le matériel roulant

    La flotte d'autobus au 31 décembre 2018
    SecteursMons BorinageHainaut OccidentalCentre
    DépôtsMons & CasteauEugies & RoisinTournai & MouscronLa Louvière & HoudengTotal
    Standards48131734112
    Minibus & Midibus1111729
    Articulés42242238126
    Total102385772267
    Exploitants privés3057188
    Total16911373355

    Ces dernières années, TEC Hainaut a poursuivi le renouvellement et le rajeunissement de sa flotte :

    • 131 autobus sur 267 (soit 48%) ont été acquis entre 2011 et 2016 ;
    • l'âge moyen du parc est passé de 10,5 ans en 2010 à 7,8 ans en 2018 (la durée de vie d'un bus est de 16 ans).

    À noter que notre parc compte aujourd'hui 47% d'autobus articulés, contre 13% en 2009. Ces véhicules, qui peuvent accueillir moitié plus de voyageurs qu'un standard, sont essentiels pour faire face à une clientèle en augmentation constante.

    47%de bus articulés

    46 bus hybrides pour 2018 et 2019

    En 2016, Le Conseil d'administration de la SRWT a lancé un marché de 298 véhicules standards hybrides pour le Groupe TEC. Ceux-ci sont livrés progressivement depuis janvier 2017. Le 19 octobre 2018, TEC Hainaut a accueilli son premier bus hybride au dépôt de Mons. Dix autres véhicules ont suivi les semaines suivantes et les onze bus ont été mis en exploitation fin décembre. TEC Hainaut recevra encore 35 hybrides en 2019.

    11véhicules standards hybrides et35commandés

    Répartition des véhicules en 2009
    • Articulés13 %
    • Standards et autres87 %
    Répartition des véhicules en 2018
    • Articulés47 %
    • Standards et autres53 %

    Gare de Mons

    Les travaux de la gare Calatrava ont commencé en mars 2013 et se poursuivront pendant plusieurs années encore. Conséquence du chantier pour TEC Hainaut : la configuration des arrêts de bus a été complètement revue à l'installation de la gare provisoire et elle le sera encore davantage lors de la mise en exploitation du quai intermodal train/bus qui sera construit à côté des quais train. Pour nous, l'enjeu est de taille puisque le site voit transiter 18 000 de nos clients chaque jour.

    Les aménagements d’infrastructure

    L'amélioration de la vitesse commerciale de nos lignes est essentielle pour nos clients et les aménagements d'infrastructure cruciaux car les villes deviennent de plus en plus engorgées.

    Le 12 avril, le centre commercial Les Bastions inaugurait son extension. Pour rappel, TEC Hainaut a participé à la réflexion des travaux d’agrandissement. L’objectif ? Faciliter la circulation des bus sur cette artère fortement fréquentée. Ainsi, les arrêts de bus situés sur les voiries concernées ont été déplacés et aménagés pour accueillir les personnes à mobilité réduite. Ils sont accessibles depuis début 2018 et les bus empruntent désormais de nouveaux itinéraires pour se rendre au centre commercial. Toutefois, certains sont toujours déviés et reprendront leur itinéraire normal dès la fin des travaux.

    Depuis 2017, de gros aménagements sont en cours sur plusieurs points d’embarquement de la ligne 82 Mons - Trazegnies. Neuf arrêts ont été finalisés en 2017 et 24 en 2018. Grâce aux nouvelles infrastructures, ces arrêts permettent, eux aussi, d’améliorer l’embarquement des personnes à mobilité réduite. La deuxième phase de travaux de rénovation, regroupant 28 points d’embarquement de la ligne 82, est prévue pour 2019. Un projet similaire (phase 3) concernant de nouveau une trentaine d’arrêts des centres urbains de Mons et Tournai est actuellement à l’étude.

    Les deux arrêts GHLIN Verlipack sur la ligne 14 Mons – Saint-Ghislain ont, eux aussi, bénéficié de nouveaux aménagements pour les personnes à mobilité réduite, ainsi que quatre autres arrêts à Wasmes, un à Cuesmes (CUESMES Pass) et un à Antoing (ANTOING Centre Administratif).

    GHLIN Verlipack - Avant
    GHLIN Verlipack - Après

    Pour ce qui est des abris, et plus précisément de leur entretien et remplacement, notre service Infrastructures de mobilité poursuit sa campagne de sensibilisation auprès des communes. C’est ainsi qu’une vingtaine d’abris ont été posés en 2018 à Binche, Enghien, Estinnes et La Louvière, soit en remplacement, soit à des arrêts qui en étaient jusqu’alors dépourvus. Par ailleurs, au printemps, le marché pour la fourniture des abris a été attribué à deux nouveaux fournisseurs pour l’ensemble du TEC : l’entreprise Stallbois pour les abris en bois et béton et ClearChannel pour les abris vitrés.

    Les études ci-dessous sont par ailleurs en cours :

    • gares de bus d'Ath, La Louvière Sud, La Louvière Centre, Mons, Mouscron ainsi que l'accessibilité de celle de Saint-Ghislain. Concernant la gare des bus de Tournai, le bureau d’études a été désigné pour réaliser les plans en détails ;
    • sites propres de la N50 de Mons à Ghlin et deuxième phase de celui de la RN535 à La Louvière (dispose déjà de feux donnant la priorité aux bus sur un tronçon) ;

    TEC Hainaut participe également à l'actualisation des Plans Communaux de Mobilité dans son périmètre d'exploitation.

    Houdeng

    La construction et l’aménagement du dépôt de Houdeng s’étendent sur plusieurs phases.

    • La phase 0 : il s’agit de la phase préliminaire du projet. Finalisée à l’automne 2011, elle consistait en l'aménagement d'un premier quai pour autobus ainsi que d'un container avec une salle de garde et des sanitaires. Le dépôt permettait d’accueillir huit conducteurs et douze véhicules articulés. Ce nombre a augmenté petit à petit les années suivantes.
    • La phase 1 : lancée en septembre 2016, cette étape s’est clôturée fin 2017 en marquant une nouvelle page de l’histoire du dépôt houdinois. Deux nouveaux quais traversants pour autobus, plus faciles pour stationner et éviter les manœuvres, mais aussi une station de préparation-nettoyage (tankage, buswash, bureaux, sanitaires et douches) ont fait leur apparition. Le container de la salle de garde a également été agrandi pour accueillir 30 conducteurs supplémentaire de La Louvière le 8 janvier 2018. Depuis, avec le transfert de 13 nouveaux bus, le dépôt de Houdeng en compte 38 au total. Il pourra en accueillir 88 à la fin de la phase 2.
    • La phase 2 : elle a été lancée dans la foulée de la phase précédente, dès le 16 octobre 2017. Au programme : un bâtiment administratif, les deux derniers quais pour autobus et une nouvelle piste pour l'auto-école. TEC Hainaut investit 4 millions d’euros pour cette phase 2. Les travaux seront terminés en 2019.

    La création du dépôt de Houdeng fait suite à la nécessité de désengorger celui de La Louvière, de répartir l'activité entre les deux sites du Centre ainsi que de disposer d’une capacité de développement pour l’avenir du transport public dans le Centre.

    En 2018, pour sécuriser le dépôt, cinq nouvelles caméras et deux barrières levantes ont été installées. Ces dernières permettent de gérer les accès au site et s’ouvrent automatiquement devant un bus ou un véhicule de service grâce à son « tag » de reconnaissance (capteur placé à l’avant du véhicule) ou au moyen du badge personnel. Pour les personnes étrangères à la société, un vidéophone leur permet de prendre contact directement avec le dispatching.

    Eugies

    Le centre d’entretien dispose désormais de trois nouvelles portes sectionnelles. Ces dernières sont beaucoup plus isolantes et hermétiques à l’air que les précédentes. Une conduite de gaz principale extérieure a, quant à elle, été complètement rénovée et des descentes d'eau pluviales intérieures des annexes arrières ont été remplacées.

    Le hall de maintenance n°3 a été réaménagé pour accueillir les bus hybrides (réfection des dalles, de l’égouttage, de l’éclairage, de divers équipements et remise en peinture). Côté confort, la chaufferie des vestiaires et des douches du centre d’entretien a été entièrement refaite avec l’installation d’une chaudière à condensation avec production d’eau chaude sous gestion technique centralisée. Les stores intérieurs ont aussi été réparés ou remplacés dans les bureaux de l’Exploitation. Les caniveaux devant le bâtiment Mouvement ont, quant à eux, été entièrement refaits.

    Siège central

    La cuisine des salles de réunion du premier étage a complètement été remise à neuf.

    Tournai

    Une conduite de gaz a été réparée et le permis d’environnement renouvelé. En octobre, de gros travaux ont également été entamés au centre d’entretien. Une première phase concerne la construction d’un nouveau hall de maintenance avec une nouvelle structure métallique, des bureaux et l’extension du magasin. La phase suivante s’attaquera à la rénovation des installations sociales et du magasin actuels. Fin des travaux annoncée début 2020.

    Consommation d’énergie

    En 2018, de nouvelles installations pour le chauffage ont aussi fait leur apparition. Désormais, Casteau, le dépôt-satellite de Mons, dispose également d’une gestion technique centralisée. Côté éclairage, des lampes LED, moins énergivores, ont été installées au siège central ainsi que dans le centre d’entretien du dépôt d’Eugies et la station de préparation-nettoyage de Mons.

    Le développement durable

    Vers des bus à émission zéro

    Nos villes sont confrontées à de plus en plus de défis au niveau du transport et notamment au défi de la pollution, qu'elle soit d'ailleurs atmosphérique ou sonore. Le Groupe TEC pense donc depuis plusieurs années à remplacer les bus diesel qui circulent dans les centres urbains par des véhicules "zéro émission".

    En 2016, le Groupe TEC a commandé 298 véhicules standard hybrides. Il affirme ainsi sa volonté d'œuvrer activement pour la préservation du climat et de réduire significativement ses émissions de CO2 d'ici 2022. À noter que ce marché s'inscrit dans les objectifs que doit réaliser la Wallonie dans le cadre de la COP 21.

    TEC Hainaut recevra au total 46 bus hybrides "classiques" SOLARIS Urbino. 11 ont déjà été livrés fin 2018 et le reste suivra en 2019. Ces véhicules sont comparables aux voitures hybrides actuelles, avec une autonomie limitée et donc la possibilité de parcourir quelques centaines de mètres en mode électrique, par exemple pour redémarrer après un arrêt.

    Projet-pilote éco-conduite

    Depuis 2017, TEC Hainaut poursuit son projet d'éco-conduite, dont il est pilote pour l'ensemble du Groupe TEC. Dans un premier temps, celui-ci a été déployé au niveau du dépôt d'Eugies, un dépôt de petite taille qui réunit un maximum de conditions pour mener le projet à bien.

    Début 2017, nous avons adapté le temps de parcours de deux lignes importantes qui représentent 80% des kilomètres du dépôt : la 1 Mons – Saint-Ghislain et la 2 Mons – Dour.

    Quelques mois plus tard, TEC Hainaut a mis en place un coaching réalisé par des collègues référents. L’objectif ? Aider les conducteurs à acquérir et appliquer les bons réflexes d’éco-conduite. Pour cela, chaque conducteur d’Eugies est coaché à plusieurs reprises.

    La pratique de l’éco-conduite permet d’améliorer le développement durable sur ses trois piliers :

    1. Environnemental : réduction des émissions de CO2 et de la consommation d’énergies fossiles, protection de la planète, etc.
    2. Economique : baisse de la consommation de gasoil, des frais liés aux accidents et à l’usure des véhicules.
    3. Social : amélioration des conditions de travail et du bien-être mais aussi de la qualité du transport pour la clientèle.

    Dans le cadre du projet, TEC Hainaut a lancé une nouvelle campagne en interne en octobre 2018 : la campagne "Coupez votre moteur". Son but ? Sensibiliser les conducteurs à notre impact sur l’environnement. En coupant leur moteur, ils posent un geste pour la planète en réduisant les émissions de CO2 inutiles. Pour diffuser le message, des autocollants ont été apposés dans les postes de conduite de chaque bus du dépôt d’Eugies. Cette campagne a été étendue aux autres dépôts au printemps 2019.

    Après 2 ans de test, des résultats positifs et considérables sont déjà observables.

    En 2018, la consommation de nos véhicules à Eugies était de 51,2 litres pour 100 km contre 54,8 litres en 2016, soit une économie de 3,6 litres aux 100. Cela représente 50 000 litres économisés sur l’année, soit près de 100 000 litres depuis le lancement du projet.

    Ce projet nous a aussi permis de réduire nos émissions de CO2 de près de 10 kilos en moins par 100 km soit 243 tonnes sur 2 ans.

    Le projet éco-conduite sera progressivement étendu aux autres dépôts, à commencer en 2019 par celui de Mons, qui a accueilli nos premiers bus hybrides.

    TEC Hainaut s'efforce de réduire au maximum sa consommation. Pour cela, nous isolons nos bâtiments au fur et à mesure que nous les rénovons et remplaçons progressivement les chaudières vétustes ou énergivores. Les nouvelles chaudières sont à condensation au gaz et passer du mazout au gaz est évidemment tout bénéfice, d'un point de vue pollution et émission de particules nocives dans l'air mais aussi d'un point de vue entretien puisque les installations s'encrassent moins vite. De plus, ces chaudières au gaz sont équipées d'un système de gestion technique centralisée : tout est géré à distance par le bureau d'études de notre service Infrastructures, Bâtiments et Energie que ce soit les consignes de température, les horaires de fonctionnement, etc.

    Certains sites comme Roisin et Casteau disposent toujours d’un chauffage électrique. Après Roisin en 2017, le dépôt de Casteau est maintenant lui aussi équipé d’un système de gestion technique centralisée depuis l’été 2018. Ce dernier étant très performant pour limiter les consommations, TEC Hainaut généralise ce type d’aménagement sur l’ensemble de ses sites.

    Les données suivantes montrent que les travaux réalisés et les démarches entreprises portent leurs fruits : la consommation en chauffage de l'ensemble de nos sites a diminué de 10% depuis l’an dernier. De bons résultats obtenus, entre autres, suite à l’isolation des toitures à Eugies et La Louvière.

    La consommation en eau a, elle aussi, encore baissé : 5747 m3 contre 6688 m3 en 2017 (soit une diminution de 48% en sept ans) notamment grâce à l'installation d'un buswash au dépôt d’Houdeng (les nouveaux buswash fonctionnent à l'eau recyclée ou de pluie).

    L’économie d’énergie passe aussi par l’éclairage. En 2018, des dalles LED ont été posées au siège central, dans les bureaux et les couloirs, à Eugies dans le centre d’entretien et à Mons dans la station de préparation-nettoyage. Résultats : on passe de 2000 W à 300 W pour un rendu identique, soit une consommation divisée par 6. En 2018, notre consommation en électricité était de 1 461 000 KWh contre 1 397 000 KWh en 2017. Cette légère augmentation de 64 000 KWh s’explique par la mise en fonction de la nouvelle station de préparation-nettoyage ainsi que l’éclairage des nouveaux quais du dépôt de Houdeng. À noter que ceux-ci ont nécessité une consommation de 70 000 KWh. Les résultats sont donc très positifs.

    Sensibilisation interne

    Les économies d'énergie sont également possibles grâce à la responsabilisation du personnel, qui doit utiliser rationnellement le chauffage, l'électricité, l'eau, etc. Chaque lieu de travail dispose d'un panneau sur lequel le service Infrastructures, Bâtiments et Energie affiche régulièrement des graphiques de consommation. La campagne Energia, relancée en 2018, dispense également de précieux conseils pour une utilisation rationnelle de l’énergie.

    TEC Hainaut montre également une volonté de sensibilisation du personnel au tri des déchets. En 2017, des poubelles P+MC ont été installées dans le dépôt d’Eugies. Cette démarche s’inscrit dans le projet pilote P+MC auquel participe la commune de Frameries. L’objectif ? Recycler davantage d’emballages en plastique grâce aux nouveaux sacs mauves, pour diminuer notre impact sur l’environnement en réduisant les déchets incinérés. Début 2018, cette action a été étendue à l’ensemble des bâtiments de TEC Hainaut, mais avec de simples poubelles PMC cette fois.

    Politique d'achat

    Lorsque nous passons des marchés publics de fournitures ou de services, nous veillons autant que possible à y insérer des clauses environnementales mais aussi sociales et éthiques. Le caractère durable ou environnemental d'un produit ou service fait donc partie des critères d'attribution.

    Depuis 2013, TEC Hainaut est partenaire de Seconet pour le marché de nettoyage intérieur des bus. Seconet est une coopérative à finalité sociale agréée par le Service public de Wallonie. Elle travaille à la réinsertion de chômeurs de longue durée, de personnes issues du CPAS ou de cellules de reconversion. L'objectif à terme est qu'ils puissent (re)trouver un emploi dans le circuit traditionnel.

    Digitalisation

    Rapport annuel

    Cela fait six ans que nous réalisons un rapport annuel numérique. Les versions papier éditées jusque 2012 comptaient en moyenne une septantaine de pages et étaient imprimées en 1500 exemplaires.

    TEC'tv

    Ce canal de communication interne lancé en mars 2014 permet de diffuser des informations sous diverses formes : un diaporama mais aussi, à l'occasion, de la vidéo ou des infographies animées. Fin 2014, nous l'avons décliné en "version clients" dans les ESPACES TEC.

    L'information clientèle va également vers plus de numérique et moins de papier. Sur le site internet du Groupe TEC, il est en effet possible de se créer un compte personnel et d'y enregistrer des lignes, des arrêts, des itinéraires favoris, etc. Par ailleurs, pour la première fois en 2015, nos guides horaires sont édités uniquement en version numérique (fichiers PDF téléchargeables sur infotec.be).

    Applications pour répertorier les arrêts

    Depuis 2018, le service Infrastructures de mobilité dispose d’un nouvel outil mis en place par le service Informatique pour gérer les arrêts. Cet outil a permis de construire une base de données complète reprenant l’ensemble des infrastructures sur le réseau de TEC Hainaut : le nombre d’arrêts, de quel type, leur équipement précis, leur année d’installation, des photos, etc. À terme, l’objectif serait que les clients puissent signaler les anomalies constatées aux arrêts directement via une interface web.

    Une nouvelle étape pour le service Informatique qui n'en est pas à son coup d'essai en matière de développement. En effet, il a déjà à son actif de nombreux dispositifs comme le Plan intempéries, TEC'tv, le webshop pour l’uniforme des conducteurs et l’équipement des techniciens, l’application pour la gestion des amendes et des réclamations, l'outil de consultation des horaires sur tablettes dans les ESPACES TEC, etc.

    GO DIGITAL

    Avec GO DIGITAL, le Groupe TEC souhaite uniformiser les différents supports de communication et en développer de nouveaux pour permettre l’amélioration de l’information aux clients mais aussi réduire notre empreinte écologique.

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    Les ressources humaines

    Notre personnel

    HommesFemmesTotal
    OUVRIERSConducteurs46053513
    Techniciens1050105
    Total ouvriers56553618
    EMPLOYESDirection générale101
    Services Exploitation8519104
    Services technique et informatique32335
    Services administratifs162036
    Service Interne de Prévention & Protection202
    Service Communication033
    Total employés13645181
    TOTAL GENERAL70198799

    Notre politique de gestion des ressources humaines

    Observatoire social

    Le contexte de fusion dans lequel TEC Hainaut a évolué en 2018 ainsi que plusieurs éléments externes, ont beaucoup influencé les relations interpersonnelles et en particulier le climat social. Si les structures du dialogue social et les procédures de règlement des conflits instituées il y a quelques années dans le cadre du projet AMéDIS (Amélioration du Dialogue social) continuent de porter leurs fruits de manière générale, nous ne pouvons nier l’apparition de certaines tensions et problématiques au sein du personnel. Nous devrons donc porter une attention particulière en 2019 au climat social afin de focaliser les énergies vers notre rôle premier : assurer un service de transport fiable et de qualité pour la clientèle.

    Le rapport souligne également différents projets menés en bonne collaboration entre la hiérarchie et les organisations syndicales : le projet éco-conduite, la fiabilisation des horaires sur certaines lignes, le développement de Houdeng, la mise en place d’une nouvelle procédure pour les congés des conducteurs, le projet "pointage des appointés", l’arrivée des bus hybrides, la sensibilisation du personnel au développement durable avec la campagne Energia ainsi qu’un travail continu sur les risques psychosociaux.

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    La formation

    Le centre de formation de TEC Hainaut a formé 52 candidats à l’auto-école en 2018 et 37 d’entre eux ont terminé le cursus complet.

    Nos conducteurs suivent régulièrement une formation continue nécessaire au renouvellement du Certificat d'Aptitude Professionnelle (CAP). Au programme notamment : des sessions sur l’éco-conduite, l’hygiène de vie, l’image de marque, le code de la route et l'accueil des clients à besoins spécifiques (CBS). Le terme "clients à besoins spécifiques" est utilisé dans le Groupe TEC depuis plusieurs années. Il a l'avantage d'être plus large que celui de personnes à mobilité réduite, de mieux englober ceux qui souffrent d'une déficience (visuelle, auditive, intellectuelle, …) mais aussi les femmes enceintes, les clients avec enfants en bas âge, les touristes. Toutes ces personnes ont un point commun : elles ont besoin d'une attention particulière lors de la prise en charge. Il est donc essentiel que les conducteurs sachent précisément comment agir avec elles et c'est sur cela qu'est principalement axée la formation. Le formateur y rappelle aussi le contexte qui a conduit au choix de la thématique : une convention de 2013 lie le Groupe aux associations de défense des droits des personnes à mobilité réduite et prévoit de rendre progressivement nos lignes accessibles. L’auto-école dispose d’un quai PMR spécifiquement destiné aux exercices pratiques de la formation sur le parking.

    En 2018, il a été décidé d’étoffer l’équipe avec deux formateurs supplémentaires pour nous permettre d’assurer également la formation des nouveaux conducteurs du Brabant Wallon.

    37nouveaux conducteurs formés en 2018

    560heures de cours théoriques

    6916heures de formation pratique

    1022heures de formation continue

    Autres formations

    D'autres formations ont été organisées autour de différentes thématiques pour répondre aux besoins des services : formation sur la nouvelle pointeuse, le POS (outil utilisé pour la vente des titres en ESPACE TEC), l’entretien d’évaluation, les marchés publics, Word et Excel, l’assertivité, les hybrides, etc. Suite à l’arrivée des hybrides au dépôt de Mons, les services Exploitation et Technique ont proposé à leurs équipes différentes formations dont la prise en main du véhicule pour les conducteurs et préparateurs (BTH0), ainsi qu’une certification du personnel Technique travaillant à proximité des composantes électriques (BTH1 et BTH2). Des formations plus spécifiques sur le véhicule et ses composants ont également été proposées.

    Système de pointage pour les employés

    Par ailleurs, depuis 2016, nous avons acquis et fait installer des nouvelles pointeuses sur tous les lieux de travail de TEC Hainaut. Le 11 juin, l’interface web pour les pointages et les congés des employés a été lancée. Ensemble, les nouvelles pointeuses et le programme informatique lié, permettent de gérer électroniquement une série de tâches, notamment les congés.

    Nouvelle procédure de congés pour les conducteurs

    Un besoin de modernisation dans le mécanisme d’attribution des congés aux conducteurs s’est fait sentir. La procédure a donc été remise à plat et, après plusieurs réunions de travail avec les organisations syndicales, une nouvelle organisation a été mise en place en fin d’année 2017 pour les congés 2018. En concertation, elle a été légèrement amendée fin 2018 pour l’année 2019.

    Journal

    TEC Hainaut édite tous les mois un journal d'entreprise sobrement intitulé "Le Journal". Il relate les évènements, les nouveautés, les projets, l’actualité, … Il contient également de nombreux témoignages et interviews de membres du personnel ou de clients. Le design du « Journal » a une nouvelle fois été revu en septembre 2018. S’il arbore désormais les couleurs de la nouvelle charte graphique du TEC, son esprit lui, reste avant tout humain.

    TEC'tv

    Au printemps 2014, nous avons lancé TEC'tv, un affichage interne diffusé via des écrans installés dans tous nos lieux de travail. Informations générales, conseils de conduite ou autres, campagnes, agenda, concours, etc. Les messages texte sont courts et faciles à lire, ils apparaissent de manière dynamique et attractive. Il est aussi possible de publier des vidéos ou des infographies animées. Autre avantage : la réactivité. Les gestionnaires TEC'tv peuvent modifier l'affichage en temps réel depuis n'importe quel ordinateur.

    Intranet

    Un début d'intranet a vu le jour il y a quelques années. Son premier outil était de taille et a demandé un important développement. Il s'agissait du webshop uniforme pour les conducteurs. Ont suivi : une application pour les concours, une rubrique avantages personnel et plan intempéries ainsi que le webshop "équipements techniques" pour le personnel des centres d'entretien et de notre atelier central à Eugies.

    Son développement est actuellement en pause, suite au projet GO DIGITAL et à la réflexion plus globale d’un intranet pour l’ensemble du Groupe.

    Gouvernance

    Conseil d'Administration

    Administrateurs représentant le Gouvernement

    Monsieur Ghislain STIÉVENART
    Le vice-président
    Madame Christine LAGNEAU
     
    Madame Yolande SAMPARESE
     
    Monsieur André LASSOIE
     
    Madame Brigitte VAN DEN ABEELE
     
    Monsieur Patrick MÉLIS
     
    Madame Françoise GHIOT
     

    Administrateurs représentant les communes

    Monsieur Henry MAILLARD
     
    Monsieur Jacques GRAUX
     
    Monsieur Philippe BOUCHEZ
     
    Monsieur Guy LELOUX
     

    Commissaire délégué

    Monsieur Benoît LALOUX
     

    Membres avec voix consultative

    Monsieur Vincent PEREMANS
    Administrateur Général
    Monsieur Vincent URBAIN
    Administrateur Général adjoint
    Monsieur Pascal BAILLY
    Secrétaire permanent CGSLB
    Monsieur Vincent VANBOUCQ
    Secrétaire permanent CGSP

    Secrétariat du Conseil d'administration

    Assuré par la direction générale

    Direction générale

    Arthur Gosée
    Directeur général

    Départ en pension le 1er septembre

    Rémy Prévot
    Directeur général adjoint

    Direction administrative

    Anne Dumont
    Directrice
    Jean-Philippe Delbar
    Responsable financier

    Direction de l'Exploitation

    Isabelle Despeghel
    Directrice
    Pascal Defrenne
    Manager opérationnel

    Direction des services technique & informatique

    Philippe Larcin
    Directeur
    Thierry Mainil
    Manager opérationnel

    Audit interne

    Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

    Commissaires aux comptes

    SCCRL Ernst & Young
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Madame Marie-Laure MOREAU
    SCPRL KNAEPEN LAFONTAINE
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Philippe KNAEPEN
    SCRL CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN & Co
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN
    Pour TEC Hainaut,
    SCRL CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN & Co
    Réviseurs d’entreprises, représentée par Monsieur Baudoin THEUNISSEN

    Rapport financier