Mot de la Direction

Jean-Marc EVRARD,
Directeur Général du TEC Namur-Luxembourg

Gauthier le BUSSY,
Président du Conseil d’Administration
du TEC Namur-Luxembourg

L’Assemblée Générale Extraordinaire de la SRWT (devenue OTW au 1er juillet 2018) a voté la fusion des 5 sociétés d’exploitation le 13 juin 2018. Comment cette décision a–t-elle été ressentie au sein du personnel du TEC Namur-Luxembourg ?

Jean-Marc Evrard

Chacun dans l’entreprise s’était préparé à la fusion, annoncée depuis de très nombreux mois : mettre sur les fonts baptismaux les nouvelles structures du transport public wallon représentait un défi important et constituait la première des priorités de l’agenda 2018.

Si tous nos collaborateurs ont fait le job pour être prêts le jour J, l’émotion qui a accompagné cette opération de fusion a été par moment difficile à gérer : voir disparaître des tablettes le nom d’une société dans laquelle ils se sont investis corps et âme, depuis sa création pour certains, a en effet été un cap émotionnel à franchir. Il faut comprendre qu’il y a une culture d’entreprise et une ambiance de travail propres au TEC Namur-Luxembourg, que de nombreux collaborateurs craignent de perdre dans la nouvelle organisation.

Gauthier le Bussy

L’OTW a absorbé le TEC Namur-Luxembourg. Ainsi en ont décidé deux gouvernements successifs. Malgré des appréciations divergentes sur la pertinence d’une telle réforme, le Conseil d’Administration et l’Assemblée Générale ont procédé à la réorganisation de la société selon les choix posés par la Wallonie en tant qu’actionnaire majoritaire.

Nous espérons que les futurs décideurs régionaux accorderont au Groupe TEC les moyens financiers nécessaires pour répondre à la saturation sur nos lignes, au maintien d’une desserte rurale de qualité, au renouvellement du matériel roulant et au financement d’aménagements tels que des bandes bus ou encore à la création de lignes nouvelles après un véritable examen de leur potentiel.

Outre l’annonce de la fusion, parmi les dossiers de l’année, lesquels souhaiteriez-vous mettre en avant ?

Jean-Marc Evrard

Je mettrai en évidence trois chantiers qui ont abouti.

Au-delà de l’annonce de la refonte de l’organisation du Groupe TEC, c’est l’ensemble des opérations liées à la fusion comptable et juridique qui a constitué le dossier prioritaire absolu de l’année 2018. Chacune des étapes a exigé beaucoup de concentration de la part de nos collaborateurs : ils ont respecté le calendrier serré qui leur était imposé et il faut les en remercier.

Deuxième dossier qui compte à mes yeux : la création de notre journal d’entreprise CONNEXIONS, qui a pour objectif de créer du lien, de faire découvrir des métiers qu’on connaît mal ou encore de mettre en évidence des équipes ou des individualités qui – même si elles travaillent dans l’ombre – tiennent un rôle fondamental dans le bon fonctionnement de l’entreprise.

Enfin, last but not least, le dossier de la remise en concurrence des services sous-traités – l’un des plus complexes que nous ayons jamais eu à traiter - a pu atterrir sans encombre après deux années d’un labeur acharné. Certains cadres du TEC Namur-Luxembourg ont d’ailleurs tenu un rôle essentiel dans la gestion de ce dossier au niveau du Groupe TEC. Défi relevé : notre Conseil d’Administration a attribué l’ensemble des lots dans les délais prévus, de manière à ce que les nouveaux contrats démarrent au 1er août 2019 comme exigé par le législateur.

Gauthier le Bussy

A l’instar d’autres sous-bassins tels que la Hesbaye namuroise, le TEC Namur-Luxembourg a réorganisé son réseau dans le sud de la province du Luxembourg (projet OPTISUD). Je suis persuadé que le temps démontrera la pertinence des choix opérés. Malgré la centralisation en cours, je tiens à insister une nouvelle fois sur l’importance du dialogue constant à entretenir avec les autorités locales. Je pense que les équipes y sont rompues et que leur attitude est appréciée par les mandataires locaux. Je plaide pour l’export de certaines méthodes « ©TEC Namur-Luxembourg » éprouvées au sein du Groupe TEC.

Précisément, que pouvez-vous nous dire sur la concrétisation du dossier de la mise en concurrence des services sous-traités ?

Jean-Marc Evrard

Une Directive européenne nous imposait de casser les contrats vicinaux historiques qui nous liaient à nos loueurs. La remise en concurrence de ces services a été réalisée dans une logique de lots définis par zone, lots qui ont été attribués fin d’année avec une maîtrise des dépenses, une augmentation de la qualité, mais aussi avec la disparition de nos petits loueurs après des dizaines d’années de présence sur le réseau.

Ce dossier, très complexe sur le plan juridique, a été géré de main de maître par une équipe très compétente qui n’avait pas droit à l’erreur, sous peine de recours juridiques. Par ailleurs, cet exercice de remise en concurrence – le premier du genre pour notre entreprise – s’est réalisé dans la crainte d’un possible dérapage budgétaire : étant donné l’importance du poste « Exploitants privés » dans le compte de résultats du TEC Namur-Luxembourg, une augmentation de quelques pourcents du nouveau prix offert par rapport au prix défini par la méthode de calcul actuelle aurait pu avoir de fâcheuses conséquences sur notre budget.

Gauthier le Bussy

C’est une étape marquante dans la vie d’une société de transport en commun. Il faut saluer le travail remarquable des équipes du TEC Namur-Luxembourg pour mener à bien ce travail pour notre zone géographique, mais aussi au profit de l’ensemble du groupe. La logique des marchés publics a été scrupuleusement respectée. On peut néanmoins faire le constat que cela n’a pas permis aux plus petites structures de se voir attribuer des lots.

Des investissements ont également été réalisés du point de vue des infrastructures et du matériel roulant. Qu’en est-il ?

Jean-Marc Evrard

Au rayon du renouvellement du parc de bus, on notera - outre la mise en service des 17 derniers bus hybrides rechargeables - le remplacement de 8 minibus affectés aux services Proxibus communaux. De nombreux travaux de mise aux normes environnementales et en matière de sécurité ont été entrepris dans le cadre du programme d’investissements pluriannuels.

Gauthier le Bussy

En 2018, le TEC Namur-Luxembourg a intégré dans sa flotte un nombre de plus en plus important de bus hybrides et accompagné l’installation des dispositifs de recharge. Guérir les maladies de jeunesse, optimiser l’usage de ces véhicules pour que le pari écologique et économique soit rencontré, constitue un fameux challenge qui a mobilisé les équipes. Il faut que les conditions de circulation soient également au rendez-vous pour que l’usage électrique de ces nouveaux véhicules soit optimal et assure le service attendu !

Quels sont les grands projets qui animeront 2019 ?

Jean-Marc Evrard

Indiscutablement, le dossier qui se trouve en haut de la pile est celui du nouveau contrat de service public 2019-2023. Dès sa signature, arrivera la rédaction du plan d’entreprise de l’OTW qui fixera notre vision et notre mission ainsi que la stratégie à mettre en œuvre pour atteindre les objectifs fixés : ce travail occupera une bonne partie de l’année 2019.

Sur le plan de la gestion interne, il va falloir maintenant adapter nos modes de fonctionnement, notamment avec la mise en place des centres de services partagés. Il s’agit d’un dossier fort sensible qu’il conviendra de construire de manière à susciter l’adhésion du personnel affecté aux services supports.

Cette année sera bien entendu celle du grand basculement pour nos exploitants privés, conséquence de la mise en concurrence des services sous-traités. Cela impactera directement le planning de travail de nos équipes Exploitation et Technique, principalement en ce qui concerne la mise à niveau opérationnelle des nouveaux autobus de nos « loueurs ».

L’année 2019 sera également consacrée à l’accélération de la mise en œuvre des projets digitaux : le lancement de la stratégie des réseaux sociaux, l’arrivée des écrans d’information internes sur tous nos sites, la refonte du site Infotec et le nouvel intranet.

Votre plus grand souhait pour 2019 ?

Jean-Marc Evrard

La nouvelle gouvernance mise en place dans le respect des dispositions décrétales de mars 2018 doit nous permettre de réorganiser la gestion quotidienne de notre entreprise publique, avec un seul mot d’ordre : la continuité du service que nous rendons aux dizaines de milliers de clients que nous transportons quotidiennement dans nos deux provinces. Mon souhait est qu’avec les gestionnaires de voiries et l’AOT, un accent tout particulier soit mis sur la fiabilité et la ponctualité de nos horaires, condition sine qua non pour attirer de nouveaux clients.

Gauthier le Bussy

Je formule le vœu que le Groupe TEC et l’AOT gardent en permanence à l’esprit la nécessité de mettre nos usagers actuels et futurs au centre de la réflexion pour dessiner une organisation future leur permettant de répondre aux attentes légitimes de ceux-ci et contribuer à sa juste mesure aux efforts que notre collectivité doit accomplir pour rencontrer les enjeux de solidarité, de cohésion sociale et, celui qui nous dépasse tous, celui du dérèglement climatique.

Le TEC en chiffres

Les faits marquants

JANVIER

Premier anniversaire de l’arrivée des bus hybrides

Après un an d’exploitation et 46 véhicules sur le réseau namurois, le bilan fut plutôt positif ! On a noté une économie de près de 400.000 litres de gasoil routier, sachant que le mode électrique est actif 55% du temps et concerne 35% des kilomètres réalisés. Autre bénéfice, grandement apprécié par les riverains : la diminution des vibrations et du bruit.

En plus des stations de recharge d’Erpent « Collège N-D. de la Paix » et Jambes « Amée », de nouveaux pantographes ont fait leur apparition à Belgrade, Saint-Marc et Salzinnes.

NAM’IN MOVE : le nouveau réseau urbain

Au 1er janvier 2018, un nouveau réseau de transport a été mis en place dans les quartiers de Namur, Jambes/Erpent et Belgrade. Fruit d’une collaboration entre la Wallonie, le TEC et la Ville de Namur, ce réseau de transport public a été établi en prenant en compte l’avis des citoyens, à travers différentes séances d’information et ateliers participatifs. Cet important changement avait, entre autres, pour objectif d’améliorer les conditions de circulation des bus (surtout en heures de pointe), de faciliter l’intermodalité entre les différents modes de transport, de mieux desservir certains quartiers en pleine mutation et d'intégrer les stations de rechargement des bus hybrides électriques.

Après quelques mois de mise en application, le bilan fut très positif. Seules de légères adaptations d’horaires ont été réalisées en mars.

Adaptation de l’offre TEC dans le sud de la province de Luxembourg

Le sud de la province de Luxembourg a également profité d’une révision de son réseau au 1er janvier. Une analyse des fréquentations des bus durant les années 2016 et 2017 et le souhait de réaliser de nouvelles dessertes ont permis la mise en place de ce projet d’envergure.

En plus de favoriser le recours aux transports en commun, y compris dans les zones plus rurales, cette nouvelle offre a permis d’améliorer la lisibilité du réseau, d'assurer les correspondances train en gare d’Arlon et de maintenir une offre scolaire plus cohérente en simplifiant notamment la numérotation des lignes.

Après huit semaines de fonctionnement, quelques adaptations ont été apportées telles que l’ajout de parcours sur certaines lignes et des aménagements aux arrêts de bus en faveur des personnes à mobilité réduite.

AVRIL

Transport scolaire : un pas de plus vers la sécurité et le respect

Le 25 avril, le Service du Transport Scolaire de Namur, en collaboration avec la Commission Territoriale du Déplacement Scolaire de Namur, organisait une journée dédiée au respect et à la sécurité dans le transport scolaire.

Au sein de l’école des Forges à Ciney, les élèves, ainsi que les différents acteurs et partenaires concernés par la sécurité routière, ont participé à plusieurs activités liées à ce thème : jeu de l’oie géant, quizz, ou encore voiture tonneau… Un exercice d’évacuation de car était également au programme. La journée s’est clôturée par un débat ponctué de témoignages (dont celui d’un conducteur et d’un convoyeur) ayant pour objectif de sensibiliser le public présent aux dangers encourus par les élèves lors des ramassages scolaires (sécurité aux abords des écoles, stationnements intempestifs, angle mort à la sortie du car…).

TEC is not happy

Le 21 avril, à l’initiative de « Leo not happy » (collectif bruxellois qui œuvre pour la dépollution des villes), près de 24.000 mégots ont été ramassés dans les rues de Namur, en à peine 3 heures. D’autres actions ont été initiées par la Ville de Namur : mise en place de cendriers urbains, distribution de cendriers de poche, stickering sur les poubelles...

Soucieux de rebondir sur cette initiative citoyenne, le TEC Namur-Luxembourg a souhaité apporter sa pierre à l’édifice. La semaine du 18 juin, en partenariat avec la Ville de Namur, des centaines de cendriers de poche – accompagnés d’un flyer explicatif - ont ainsi été distribués aux membres du personnel du secteur de Namur (conducteurs, contrôleurs, mais aussi employés), amenés à fumer pendant leurs pauses et donc susceptibles de jeter leurs mégots sur la voie publique. Une action symbolique qui vaut son pesant d’or quand on sait qu’il faut 15 ans pour qu’un mégot se décompose dans la nature.

Rhéto Trophée

crédit photo - saintmichelverviers.be

Le Rhéto Trophée, c’est une journée sportive à destination des élèves en dernière année du secondaire. Pour sa 25ème édition, 92 équipes de 4 élèves étaient inscrites. Au départ de Neufchâteau, des navettes de bus ont permis aux sportifs de rejoindre les épreuves de kayak (à Chiny), de course d’orientation et « commando » (à Rossart et Grandvoir). Des départs ont eu lieu de 8h à 19h, toutes les 20 minutes avec 7 bus.

La caractéristique de ces navettes de bus ? Elles devaient absolument circuler sans interruption puisque les équipes étaient chronométrées tout au long de la journée du 25 avril 2018.

MAI

Namur En Mai

crédit photo - dhnet.be

Les 11, 12 et 13 mai 2018, la capitale wallonne a eu le plaisir de retrouver ses bonimenteurs et autres artistes de rue. Quelque 400 danseurs, comédiens, jongleurs, chanteurs,… ont à nouveau enchanté les rues namuroises en présentant une soixantaine de spectacles.

Pour l’occasion, le TEC Namur-Luxembourg avait renforcé son offre de transport sur la ligne 51 qui relie les parkings namurois. Grâce à une collaboration avec la Ville de Namur, la gratuité était offerte à toute personne se rendant en bus au départ de l'un de ces parkings vers la Gare de Namur.

JUIN

Verdur

crédit photo - lacapitale.be

Après une pause en 2017, le Verdur (anciennement le Verdur Rock) a fait son grand retour le 30 juin 2018, au théâtre de Verdure à Namur. Pour sa 33ème édition et grâce à sa programmation variée, le plus ancien festival de Wallonie a attiré un large public (plus de 3500 personnes) de tout âge.

Des navettes de bus spécialement affrétées pour l'occasion ont permis aux nombreux visiteurs de rejoindre gratuitement les hauteurs de la Citadelle.

JUILLET

Lancement des écrans à bord

Le Go Digital a poursuivi sa route avec le lancement du projet-pilote « écrans à bord ». Pendant une période d’essai de trois mois (du 16 juillet au 16 octobre), un véhicule hybride du TEC Namur-Luxembourg, habillé pour l’occasion et équipé de deux écrans, a circulé dans Namur et ses environs via les lignes A, 1, 2, 5, 9 et 27. Ces écrans ainsi que des annonces vocales permettaient au client de visualiser la progression de son trajet, d’être informé des campagnes du groupe TEC, mais également de découvrir des anecdotes insoupçonnées sur certains arrêts. Un sondage a révélé que clients et conducteurs avaient apprécié cette initiative.

Foire de Libramont

Cette année encore, la foire de Libramont a battu son plein. Pendant les quatre jours d’ouverture, cet évènement - incontournable dans la région - a comptabilisé plus de 203.000 entrées. Les visiteurs ont encore pu compter sur les services du TEC Namur-Luxembourg. Ainsi plus de 31.000 personnes ont emprunté les navettes mises en place entre la gare, les différents parkings de dissuasion et le champ de Foire.

Le stand du TEC était à nouveau présent pendant toute la durée de l’évènement dans le hall institutionnel.

Des visuels attractifs ainsi que des mises en situation ont permis aux visiteurs de faire connaissance avec nos véhicules hybrides.

Un concours « fakir » doté de nombreux lots (titres de transport, goodies, …) a enchanté le public !

AOUT

Festival international des Arts de la Rue à Chassepierre

A l’occasion de cette 45ème édition, plus de 30.000 personnes s’étaient rassemblées le week-end des 18 et 19 août.

Une foule de visiteurs a ainsi pu déambuler dans les rues du village et découvrir bon nombre de saltimbanques, artistes, musiciens, équilibristes et autres clowns.

Sensibles à la mobilité durable, les organisateurs du Festival ont tenu une fois de plus à mettre en place des navettes TEC entre les gares de Marbehan, de Florenville et le site du festival. Cinq bus ont permis de transporter 458 personnes.

crédit photo - lm-magazine.com

Brocante de Temploux

Avec ses six kilomètres de long et son millier d’exposants, « la plus grande brocante de Belgique » a encore attiré du monde le week-end des 25 et 26 août.

Pour acheminer les chineurs vers le site, le TEC Namur-Luxembourg a renforcé la ligne 23 en organisant des navettes régulières entre Namur et Temploux.

Les Solidarités

crédit photo - festivalsrock.be

Le week-end des 25 et 26 août, la Citadelle de Namur accueillait la 6ème édition des Solidarités. C’est sous un soleil de plomb que le public s’était à nouveau déplacé en masse pour venir écouter ses artistes préférés. Etaient présents, entre autres, Julien Clerc, Hyphen Hyphen, Dadju, Therapie Taxi, Eddy de Pretto, Typh Barrow, Clara Luciani, Noa Moon, Charlotte, Raphael, Alex Germys et Lou. Plus de 43.000 personnes s’étaient donné rendez-vous pour ce festival qui se veut avant tout solidaire. Une fois de plus, un énorme dispositif de navettes de bus avait été mis en place pendant ces 2 jours pour permettre à la foule de se rendre sur les hauteurs de Namur au départ de plusieurs parkings de délestage.

crédit photo - namur.lameuse.be

SEPTEMBRE

Après-midi de l’emploi à Namur

Une après-midi de l’emploi s’est tenue à l’Arsenal de Namur le 20 septembre 2018.

Les demandeurs d’emploi présents ont ainsi pu découvrir les différents métiers de notre société et les offres d’emploi à pourvoir, grâce à un stand érigé pour l’occasion.

Fêtes de Wallonie

crédit photo - plus.lesoir.be

Le 3ème week-end de septembre est synonyme de fête pour les Namurois et tous les autres Wallons venus pour l’occasion. Au programme : joutes, danses folkloriques, concerts et snacks/bars en tous genres étaient déployés pour ravir les milliers de fêtards le temps d’un long week-end.

Pour cet évènement, un important dispositif « mobilité » a été mis en place. Cette année encore, le TEC Namur-Luxembourg, en collaboration étroite avec la Ville de Namur, a renforcé son offre sur les lignes régulières reliant les P+R Saint-Nicolas et Namur Expo au centre-ville. Et de 23h à 3h, un service de bus de nuit a été assuré pour raccompagner les plus prudents vers les localités entourant Namur.

FIFF

Chaque année, pendant une semaine, Namur fait place au 7ème art en accueillant le Festival International du Film Francophone. L’occasion pour les passionnés de cinéma de visionner, pour la plupart en avant-premières, des films, courts ou longs métrages, de fiction, d’animation et des documentaires, reflets de la diversité de la Francophonie.

Pour cette 33ème édition, dans le cadre d’un partenariat, le TEC Namur-Luxembourg proposait aux participants (détenteurs d’un FIFFpass) de bénéficier de la gratuité sur les lignes P+R (5 et 51) entre l’arrêt Namur « Place de la Station » et le parking P+R Saint-Nicolas.

En parallèle, des dizaines de voyages collectifs étaient organisés afin de permettre aux élèves et étudiants de se rendre à cet évènement.

OCTOBRE

Je découvre ma ville

Conscients que Namur est une ville qui regorge de trésors, tantôt visibles, tantôt cachés, la Ville de Namur a proposé aux jeunes namurois âgés de 9 à 12 ans un nouvel évènement baptisé « Je découvre ma ville ». C’est dans ce cadre que le TEC Namur-Luxembourg avait ouvert ses coulisses. Le jeune public a ainsi pu découvrir l’atelier de Salzinnes, visiter l’ESPACE TEC de Namur et effectuer un "tour en bus" (à bord d’un bus « accordéon ») sur la piste d’auto-école à Bauce. L’occasion pour nos visiteurs d’un jour de vivre le quotidien des conducteurs, mécaniciens ou encore préposés vente et pourquoi pas, de rêver à leur future carrière !

NOVEMBRE

Emines 2018

En collaboration avec les services de la Culture et du Patrimoine Culturel de la Province de Namur, le fort d’Emines a exceptionnellement ouvert ses portes au grand public. Tous les dimanches, du 8 juillet au 11 novembre, de nombreux visiteurs ont pu s’immerger dans un décor resté quasiment intact depuis 1918 ! Trois artistes contemporains avaient également investi les lieux pour exprimer, à travers leurs œuvres, leur vision de l’histoire dans le cadre de la fin des commémorations de la guerre 14-18. Le TEC Namur-Luxembourg s'était associé à cet évènement en proposant des bus de renfort certains dimanches.

Salon de l’emploi à Arlon

Le 15 novembre 2018, s’est tenu le salon de l’emploi à Arlon. Le temps d’une après-midi, les entreprises ont proposé de nombreuses offres d’emploi aux personnes souhaitant relever de nouveaux défis. A cette occasion, un stand du TEC Namur-Luxembourg était présent.

Festival Turbulences

Du 22 novembre au 3 décembre, le Festival International de spectacles jeune public a débarqué à Namur. Des spectacles, des expositions, des ateliers, des rencontres avec les artistes… étaient au menu de cette 10ème édition. Au total, plus de 17 représentations artistiques venues d’horizons différents. Afin de permettre le déplacement de dizaines d’écoliers vers le Festival, le TEC Namur-Luxembourg avait organisé plusieurs transports collectifs.

DECEMBRE

Fêtes de Fin d’année : Kiwanis et Noël Solidaire

Le 16 décembre, dans le cadre de l’opération Noël Kiwanis dans la Cité, un bus du TEC Namur-Luxembourg a sillonné la région de Namur et ses environs. Objectif : récolter des vivres non périssables (café, biscuits, confiseries, jouets…) à destination de 15 associations caritatives namuroises.

En assurant plusieurs transports le 25 décembre, un de nos conducteurs a permis à 150 personnes défavorisées de vivre une journée de fête, rythmée par un copieux repas, une distribution de cadeaux, une séance de cinéma et les traditionnels Cougnous de Noël… Tout a été réuni pour que la magie de Noël soit au rendez-vous !

Du samedi 8 décembre 2018 au dimanche 6 janvier 2019, le TEC Namur-Luxembourg, en partenariat avec la Ville de Namur, a favorisé l’accès au centre de Namur en offrant la gratuité sur la ligne 51 (dont les bus avaient été décorés pour l’occasion), ainsi que sur les lignes régulières 5 et 27 entre les parkings Saint-Nicolas et Namur Expo et la gare.

Les clients

Nos clients

Répartition des voyageurs

Répartition des voyageurs par type de titres de transport
Titre de transport
1 parcours1.136.896
Journées406.121
Multi-parcours1.083.199
Multi-parcours %423.427
Mensuels3.918.113
Semestriels202.602
Annuels payants8.671.914
Annuels gratuits357.030
Combinés SNCB (mensuels, trimestriels ou annuels)977.531
Divers661
Total17.177.494
  • 1 parcours1.136.896
  • Jourénes406.121
  • Multi-pracours1.083.199
  • Multi-pacrours %423.427
  • Mensules3.918.113
  • Semestriel202.602
  • Annuels payants8.671.914
  • Annuels gartuits357.030
  • Combinés SNCB m(ensuels, trimestriels ou annuels)977.531
  • Divers661

Notre réseau en 2018

En chiffres
NamurLuxembourgTotal
Nombre de lignes134187*321
Points d’arrêt5.5405.61511.155
Aire (en km2)3.6664.4408.106
Communes384482
Population (au 01/01/2018)492.708282.946775.654

* Chiffre issu d’une méthode de calcul tenant compte des lignes et de leurs extensions.

Les kilomètres parcourus

Kilomètres parcourus
201620172018
Km régie en charge12.737.03212.826.77812.887.495
Km régie à vide2.284.6832.301.1112.316.331
Km loueurs en charge8.979.8668.801.8928.757.532
Km loueurs à vide1.520.3581.508.0601.545.829
Km transport scolaire6.086.6065.993.9806.030.014
Km Associations PMR en charge1.203.7291.216.2751.208.769
Km bus locaux en charge467.938469.554457.417
Km bus locaux à vide23.07522.33019.401
FlexiTEC en charge52.85652.66853.115
Km ligne ferrée38.87235.20839.176
Total général33.395.01533.227.85633.315.079

On parle de kilomètres HLP – haut le pied – lorsque le bus circule à vide. Généralement, ces kilomètres concernent la distance entre le dépôt où le conducteur prend son service et le premier arrêt effectivement desservi, et inversement.

Nos lignes (au 31/12/2018)

Lignes de la province de Namur
Dénomination
ABELGRADE - JAMBES - ERPENT
1JAMBES (Velaine) - SAINT-MARC (Pl. Communale)
2JAMBES (Amée) - SAINT-SERVAIS (Beau-Vallon)
3NAMUR (La Plante) - NAMUR (Citadelle)
4NAMUR - MONT-GODINNE CHU
5SALZINNES (Hayettes) - BEEZ
6NAMUR - METTET
6bNAMUR - MALONNE (Malpas)
7NAMUR - BOUGE (Sainte-Rita)
8rNAMUR - JAMBES (Sainte-Marie)
9JAMBES (Amée) - FLAWINNE
10NAMUR - CHATELINEAU
12NAMUR - HUY
13ANDENNE-SEILLES - CINEY
14OHEY - GESVES
17NAMUR - ACOSSE
18HUY - FORVILLE
19ANDENNE - FORVILLE
20DINANT - FLORENNES
21NAMUR - MAREDSOUS
22NAMUR - SOYE
23NAMUR - SPY - ONOZ - VELAINE
24NAMUR - DAUSSOULX
25DINANT - BEAURAING
26BEAURAING - WELLIN
27SALZINNES (Balances) - CHAMPION - VEDRIN
28NAMUR - FLOREFFE (Buzet - Sovimont)
29JEMELLE - WELLIN - GRUPONT
30NAMUR - BOIS-DE-VILLERS
31DINANT - FALAEN
32NAMUR - GEMBLOUX
33NAMUR (Gare) - NAMUR (Pied-Noir)
34NAMUR - PROFONDEVILLE - DINANT
35DINANT - ERMETON-SUR-BIERT
36TAMINES - HAM-SUR-SAMBRE - SPY
37SANDENNE - NAMECHE - VILLE-EN-WARET
38ANDENNE - VEZIN - MARCHE-LES-DAMES - NAMECHE
40NAMUR - GELBRESSEE - VEZIN
42NAMUR - FAULX - ANDENNE-SEILLES
42SANDENNE-SEILLES - MAIZERET
43/1DINANT - CINEY
43/2CINEY - MONT-GAUTHIER
47CINEY - CUSTINNE (VER)
48CINEY - BONSIN
49BEAURAING - WINENNE - FELENNE
50NAMUR - HERBATTE - BEEZ
51P+R SAINT-NICOLAS - P+R NAMUR EXPO
52DINANT - HERBUCHENNE
54NAMUR (pl. Station) - SAINT-SERVAIS (Renaissance)
54RNAMUR (Gare) - BELGRADE (Renforcement)
56NAMUR - COUVIN (Express)
561PHILIPPEVILLE - WALCOURT - THY-LE-CHATEAU
562FLORENNES - YVES-GOMEZEE
57/1CINEY - LEIGNON
57/2CHEVETOGNE - LEIGNON
58MOIGNELEE - SAINT-MARTIN / SPY
59/1PESCHE - COUVIN - CUL-DES-SARTS - CHIMAY
59/2COUVIN - CUL-DES-SARTS
60/1CHIMAY - GONRIEUX - COUVIN
60/2PESCHE - COUVIN - LE MESNIL
60/3PESCHE - COUVIN - MAZEE - HEER
61FLORENNES - METTET / ERMETON-SUR-BIERT
63ROCHEFORT (Gare) - ROCHEFORT (Préhyr)
64NAMUR - BIESME (Express)
65NAMUR (Gare) - JAMBES (Place de la Wallonie)
66NAMUR - GESVES - CINEY
67/1DINABUS : DINANT - FURFOOZ - SORINNES
67/2DINABUS : DINANT - AWAGNE - LISOGNE
68SEILLES (Gare) - SEILLES (Prison)
69SERVICE URBAIN DE CINEY
74/1PHILIBUS DU HOUBLON
74/2PHILIBUS DES FAGNES
74/3PHILIBUS DES CAMPINGS
80NAMUR - JAMBES (Souvenir)
81NAMUR - HANNUT (Express)
82NAMUR - JODOIGNE (Express)
89NAMUR - NANINNE
92/1PROXIBUS ANHEE
92/2PROXIBUS ANHEE
92/6PROXIBUS ANHEE
95/1PROXIBUS HASTIERE
95/2PROXIBUS HASTIERE
95/3PROXIBUS HASTIERE
95/4PROXIBUS HASTIERE
96/1PROXIBUS GESVES
97/1PROXIBUS PROFONDEVILLE
111aTHUILLIES - LANEFFE / WALCOURT
111bWALCOURT - SOMZEE - GERPINNES
126aHUY - HAVELANGE
126bCINEY - HAVELANGE
128CINEY - DURNAL - YVOIR
129CINEY - DORINNE - YVOIR
130CINEY - THYNES - LOYERS
131DINANT - THYNES - SPONTIN
132aWALCOURT - CERFONTAINE - PHILIPPEVILLE
136aFLORENNES - YVES-GOMEZEE - WALCOURT
136dFLORENNES - PHILIPPEVILLE - RANCE
137ACOZ - METTET
337METTET - BIESME
137dGERPINNES - LANEFFE
138aFLORENNES - DOISCHE
138bCHARLEROI - FLORENNES
141DINANT - BEAURAING - GEDINNE - GRAIDE
144aGEMBLOUX - JEMEPPE-SUR-SAMBRE
147aGEMBLOUX - FLEURUS - TAMINES
150aTAMINES - ERMETON-SUR-BIERT
154aDINANT - GIVET
156bPESCHE - COUVIN - DOURBES - MARIEMBOURG
156cCHIMAY - MARIEMBOURG / PESCHE
156dMARIEMBOURG - DOISCHE
166aJEMELLE - LAVAUX-SAINTE-ANNE
166bJEMELLE - VILLERS-SUR-LESSE - CIERGNON
166cJEMELLE - FORZEE - BRIQUEMONT
237CHATELINEAU - ACOZ - FROMIEE
241BEAURAING - GEDINNE - HAUT-FAYS
247aGEMBLOUX - CORROY - SOMBREFFE
341BEAURAING - GEDINNE - BOURSEIGNE-VIEILLE
347aGEMBLOUX - ST-MARTIN - TONGRINNE / ONOZ
421BEAURAING - HOUR
422BEAURAING - GIVET - DOISCHE
423BEAURAING - HOUYET
433NAMUR - MONT / DINANT
441GEDINNE - WILLERZIE - VENCIMONT
451CHARLEROI - PHILIPPEVILLE - COUVIN
452PHILIPPEVILLE - MATAGNE-LA-GRANDE
453PHILIPPEVILLE - HEER-AGIMONT
815HANNUT - FORVILLE
816NAMUR - MEEFFE
821NAMUR - EGHEZEE
822NAMUR - AISCHE - EGHEZEE
823JODOIGNE - EGHEZEE
824EGHEZEE - JANDRAIN / HEMPTINNE
825EGHEZEE - MEUX
826EGHEZEE - MARCHOVELETTE
Lignes de la province de Luxembourg
Dénomination
1Marche-en-Famenne - Bastogne
1/2Salle - Flamierge - Bastogne
2Bastogne - Martelange - Fauvillers
2/2Bastogne - Villers-La-Bonne-Eau
4Libramont - Amberloup - Champlon (Ardennes)
5Saint-Hubert - Poix
5/2Saint-Hubert - Nassogne - Saint-Hubert
5/3Bertrix - Paliseul - Saint-Hubert
5/5Maissin - Libin - Saint-Hubert
6Poix - Paliseul
7Sugny - Bouillon
8Bouillon - Libramont
8bBouillon - Menuchenet
9Alle-sur-semois - Gedinne - Beauraing
10Manhay - Aywaille
10/2Aywaille - Hamoir - Durbuy - Barvaux - Bomal
10/3Manhay - St-Roch - Bomal - Barvaux
10/4Bomal - Tohogne
10/5Barvaux - Oppagne - Heyd - Bomal
11Manhay - Melreux
11/2Marloie - Melreux
11/3Melreux - Heyd - Bomal - Petithan
11/5Noiseux - Durbuy - Melreux
11/7Circuit des écoles de Bourdon et Hotton
11/9Circuit des Rocailles et IMP de Marloie
12/1Deulin - Hotton
12/2Biron - Ny - Soy - Hotton
12/3Hotton (Centre de réfugiés) - Melreux (Gare)
13La Roche - Melreux
13/2La Roche - Devantave - La Roche
13/3La Roche - Warizy - La Roche
13/4Vecpré - Rendeux
13/5Devantave - Rendeux
14Manhay - Vielsalm
14/1Chevron - Manhay
14/2Manhay - Samrée - Grandmenil
14/3Manhay - Lierneux
14/4Houffalize - Hébronval - Manhay
14/5Manhay - Hébronval
14/6Houffalize - Vielsalm - Schmiede
14/7Houffalize - Gouvy - Schmiede
14/8Regné - Ottré - Tailles - Fraiture
15La Roche - Lignières - Marche-en-Famenne - Marloie
15/2Houffalize - La Roche
15/3Wibrin - Houffalize
15/4Marche - Les Fourches - Marloie
16Virton - Athus - Arlon
17Houffalize - Bertogne - Bastogne
17/2Bastogne - Marvie - Bastogne
17/3Mabompré - Vellereux et Compogne
18Bastogne - Houffalize - Montleban
18/2Hallonru - Cherain
18/3Houffalize - Montleban - Goronne - Vielsalm
18/4Gouvy - Deiffelt - Beho - Commanster - Vielsalm
19Virton - Arlon
20Châtillon - Rachecourt - Arlon
21Battincourt - Athus - Arlon
22Florenville - Arlon
22/2Florenville - Marbehan
22/3Saint-Vincent - Izel - Pin - Jamoigne
23Florenville - Neufchâteau
24Florenville - Gérouville - Virton
25Heinsch - Arlon
26Arlon - Frassem - Arlon
27Libramont - Marbehan
27/1Lavaux - Assenois
27/2Neufchâteau - Sainte-Marie - Libramont
28Marbehan - Arlon
29Heinstert - Arlon
30Bellefontaine - Paliseul
31Menuchenet - Carlsbourg - Paliseul
32Ochamps - Jéhonville - Paliseul
35Montmédy - Virton
36Florenville - Lacuisine - Florenville
37Florenville - Muno - Bouillon
38Virton - Lamorteau - Virton
39Saint-Léger - Ruette - Virton
40Bouillon - Bertrix
42Six-Planes - Menuchenet
43Bohan - Alle - Menuchenet
44Bièvre - Menuchenet
45Menuchenet - Bouillon - Menuchenet
45/3Bus local de Vresse (Bohan)
45/4Bus local de Vresse (Sugny)
49La Roche - Ortho (Baconfoy - Cens)
51Amberloup - Saint-Hubert - Libramont
53/1Saint-Hubert - Tillet - Amberloup
53/2Saint-Hubert - Champlon - Saint-Hubert
54/1Habay-la-Neuve - Virton
54/2Virton - Buzenol - Etalle - Habay
54/3Jamoigne / St-Vincent - Ste-Marie-Etalle / Habay
54/4Martelange - Habay
54/5Metzert - Habay
54/7Les Fosses - Rossignol - Marbehan - Habay
54/8Vance - Etalle - Habay
54/9Neufchâteau - Léglise - Habay
55La Roche - Manhay - Malempré
56Libramont - Habay - Arlon
56/1Anlier - Louftémont
59La Roche - Tenneville - La Roche
60Saint-Hubert - Neufchâteau - Martelange
60/2Ebly - Chêne - Witry
61Libramont -  Redu
62Rochefort - Tellin - Grupont - Mirwart
63Waharday - Chéoux - Rendeux
64Wy - Amonines
65Marcourt - Rendeux
66Gedinne - Paliseul - Bertrix
67Gedinne - Paliseul - Bouillon
68Paliseul - Ochamps - Bertrix
69Bertrix - circuit du Saupont
77/1Circuit Scolaire de Libramont (Wisbeley)
77/2Circuit scolaire de Libramont (Blancheau)
77/3Circuit scolaire de Libramont (Serpont)
77/4Circuit scolaire de Libramont (Neuvillers)
78/1Circuit scolaire de Bertrix (Ecole Spéciale)
78/2Circuit scolaire de Bertrix (Zoning)
79/1Circuit Scolaire de Bouillon (OTAN)
79/2Circuit scolaire de Bouillon (Maroc)
80Bastogne - Arlon - Luxembourg
80/1Arlon - Luxembourg
81Saint-Vincent - Luxembourg
83Saint-Mard - Virton - Aubange - Luxembourg
84Marbehan - Habay - Arlon - Luxembourg
88Bastogne - Namur (express)
89Bastogne - Houffalize - Gouvy - Vielsalm
91Marche, boucle urbaine - Waha
92Marche, boucle urbaine - WEX
97dNettinne - Marche
98Havelange - Marche
155bSaint-Mard - Virton - Marbehan
161Virton - Athus - Arlon
162Willancourt - Virton
162a2Marloie - Heure - Noiseux
162a3Marloie - Noiseux - Melreux
162a4Sinsin - Marche
162bLibramont - Jemelle
163aBertrix - Muno - Lambermont
163bLibramont - Bastogne
163b1Bras - Wardin - Bastogne
163b4Bras - Wardin - Mageret - Bastogne
163b5Bastogne - Mageret - Wardin
163cBastogne - Houffalize - Gouvy
163dGouvy - Tavigny - Bastogne
163d2Gouvy - Limerlé - Houffalize
163d3Vissoule - Tavigny - Houffalize
165abFlorenville - Virton - Saint-Mard
165cFlorenville - Bertrix
169Aubange - Saint-Mard
191Virton - Arlon
199Arlon - Saint-Mard
201Châtillon - Rachecourt - Arlon
211Battincourt - Athus -Differt - Stockem
212Rodange - Arlon
213Messancy - Hondelange - Arlon
241Waltzing - Arlon
242Luxembourg - Steinfort - Arlon
291Martelange - Arlon
292Schockville - Attert
346Villers-sur-Semois - Breuvanne - Tintigny
381Torgny - Virton
391Saint-Léger - Ruette - Virton
411Longlier - Neufchâteau - Bertrix
413Bastogne - Neufchâteau
413/2Juseret - Traimont - Sibret - Bastogne
420Aye - Jemelle - Nassogne
424Rochefort - Marche
711Virton - Mussy-la-Ville - Athus
721Musson - Athus - Differt
722Bascharage - Differt
723Arlon - Differt
731Saint-Léger - Athus
741Arlon - Hondelange - Athus
751Longwy - Athus
761Guerlange - Athus
1011Liège - Athus (express)
AArlon - Ligne urbaine Hydrion
BArlon - Ligne urbaine Callemeyn
CArlon - Ligne urbaine Semois
DArlon - Ligne urbaine Galgenberg
EArlon - Ligne urbaine Clinique
11aProxibus de Durbuy
11bProxibus de La Roche-en-ardenne
11dProxibus de Nassogne
11eProxibus de Vielsalm
11fProxibus de Marche-en-Famenne
11gProxibus de Daverdisse

Notre approche commerciale

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Nos tarifs

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Les investissements

Le matériel roulant

Parc régie
NamurLuxembourgTotal
NamurE.S.M.*CondrozNordSud
Bus standard11545336343299
Bus autocars01504120
Bus articulés170101129
Midibus500106
Minibus00415019
Total13760478445373

* Entre-Sambre-et-Meuse

* Acquisition pour remplacement de 7 proxibus Evobus MBZ City 65
** Acquisition pour remplacement de 1 proxibus Evobus MBZ Transfe 45

Les aménagements d’infrastructure

Plusieurs travaux d’aménagement ont été réalisés au sein des deux provinces.

NAMUR

Namur

Rafraîchissement de plusieurs bureaux de la Direction Générale

Ohey

Placement d’une pompe de relevage et d’une clôture au fond du site, nivellement du terrain et plantations

Onoz

Réfection du trottoir de la salle de garde

LUXEMBOURG

Arlon

Remplacement de la chaudière gaz du bâtiment administratif

Florenville

Abattage de deux anciennes remises et nivellement du terrain

Libramont

Aménagement du 1er étage de la Direction d'Exploitation

Saint-Hubert

Mise en conformité environnementale du site

DANS LES DEUX PROVINCES :

Mise en conformité de 12 stations-services dont Amberloup, Manhay, Saint-Hubert et Wellin.

Le développement durable

Les ressources humaines

Notre personnel

En régie

Départs volontaires17
Licenciements16
Transferts à la C.A.S. (*)16
Transferts à la C.R.I. (*)6
Transferts à la C.R.A. (*)4
Fins de contrat6
Décès0
Total des départs (A)65
Recrutements65
Total des entrées (B)65
Fluctuation de l'effectif (B) - (A)0

|(*) Il s'agit de caisses sociales dont voici pour mémoire les intitulés officiels :
C.A.S. : Caisse d'Aide Sociale, pour les agents mis au chômage
C.R.I. : Caisse de Répartition d'allocations aux agents devenus Invalides
C.R.A. : Caisse de Répartition d'Allocations complémentaires à la pension légale pour les agents retraités et leurs ayants droit

Par type de contrat
2012201320142015201620172018
Namur
Contrat à durée indéterminée627607632631626624614
Contrat à durée déterminée12311412173232
Contrat de remplacement0000022
Interruption de carrière-1-2425
Total639639646645647660653
Luxembourg
Contrat à durée indéterminée199198188196196195196
Contrat à durée déterminée7210791418
Interruption de carrière---0224
Total206200198203207211218
Total
Contrat à durée indéterminée826805820827822821810
Contrat à durée déterminée19332419264650
Contrat de remplacement0000022
Interruption de carrière-1-2649
Total845839844848854871871
Par sexe
Employé(e)sOuvrier(ères)Total
Femmes637113415,40%
Hommes12061773784,60%
Total183688871100%
2012201320142015201620172018
Namur
Administratifs (employés et salariés de bureau)129128133134135140138
Ouvriers des services techniques82788280817473
Conducteurs428433431431431446442
Total Namur639639646645647660653
Luxembourg
Administratifs (employés et salariés de bureau)43444244434647
Ouvriers des services techniques21191618191615
Conducteurs142137140141145149156
Total Luxembourg206200198203207211218
Total général845839844848854871871

L'effectif loueurs

Le TEC Namur-Luxembourg gère une part importante de son exploitation en régie, c’est-à-dire avec son personnel et ses autobus. Une partie de l’offre est également réalisée par des firmes privées qui sont appelées loueurs. Ces sous-traitants possèdent leur propre personnel et circulent sous les couleurs du TEC avec des autobus dont ils sont propriétaires. Mais les services assurés sont organisés par le TEC et doivent répondre à un cahier des charges précis.

Pour le voyageur, il n’y a pas de différence entre un parcours réalisé en régie ou par un loueur.

NamurLuxembourgTotal
Nombre de salariés213189402

Notre politique de gestion des ressources humaines

Plus d'informations dans le rapport de l'OTW

Gouvernance

Conseil d'administration

Le Conseil d’Administration a pour objectif la gestion de la société dans le respect des pratiques de gouvernance saines et transparentes.

Au cours de l’année 2018, il s’est réuni à 11 reprises.

Composition

Gauthier le BUSSY
Président
Maurice BAYENET
Vice-Président
Administrateurs
Jean-Marie CARRIER
Francis COLLOT
 
Sandrine CRUSPIN
 
Christina DEWART
 
Michel FALESSE
 
Pierre GENGOUX
 
Anne LAFFUT
 
Stéphane LASSEAUX
 
Hubert LATOUR
 
Guy PETIT
 
Séverine PIERRET
 
Antoine PIRET
(jusqu’en avril 2018)
Administrateurs avec voix consultative
Patrick CROON
 
Bertrand JONCKERS
 
Vincent PEREMANS
 
Vincent URBAIN
 

Direction

Jean-Marc EVRARD
Directeur Général
Sagrario CARBALLO MARTINEZ
Directrice des Services administratifs
Simon COLLET
Directeur d’Exploitation Province de Namur
Daniel DAVIN
Directeur d’Exploitation Province de Luxembourg
Daniel PAISSE
Directeur des Services techniques

Rémunération des Administrateurs

Au cours de l’exercice, le montant des émoluments versés aux administrateurs s’est élevé à 20.521,00 euros.

Audit interne

En 2018 le Comité d’Audit s’est réuni à trois reprises.

Le programme initial de 2018 comprenait 24 missions d’audit. En cours d’année, le nombre de missions a été porté à 26 suite à l’ajout des missions relatives à la conception de la nouvelle gouvernance et aux processus de gestion administratifs et de support de l’IRP TEC PENSION.

Les missions finalisées en 2018 portent sur l’inventaire des immobilisés, la sécurisation des systèmes informatiques, le paramétrage et la valorisation des titres de transport, la gestion des transports spéciaux, la gestion des incidents liés aux attentats, la gestion des SAM, la conformité au RGPD, la culture d’entreprise, la gestion des actifs de l’IRP TEC PENSION, les audits qualité de l’Audit Interne, l’analyse des risques relatifs au projet de l’intégration de la technologie des bus hybrides, la réforme tarifaire et la priorisation des risques de l’OTW en vue de l’établissement du programme des missions d’audit de 2019, la conception de la nouvelle gouvernance de l’OTW, l’assistance à la négociation du contrat de service public 2019 -2023 et les deux suivis semestriels de la mise en œuvre des recommandations.

Les missions d’assurance dont l’achèvement et/ou la réalisation sont prévus en 2019 concernent la gestion du payroll, la gestion prévisionnelle des emplois, l’évaluation des risques liés aux fournisseurs, le processus budgétaire, la mise en place des recommandations relatives à l’audit sur l’accidentologie, l’audit qualité de l’ACAM et les processus support et administratifs de l’IRP TEC PENSION. Les missions de conseil, qui se prolongeront en 2019, concernent la coordination des processus, l’analyse des risques des principaux projets, l’établissement du code de conduite, la mise en place de la nouvelle gouvernance de l’OTW.

En décembre 2018, le Conseil d’Administration de l’OTW a désigné les membres du nouveau Comité d’Audit. Conformément au décret du 29 mars 2018 sur la gouvernance des organismes publics, le Comité d’Audit est composé de trois membres effectifs, à savoir une administratrice, en qualité de Présidente, un expert indépendant et du Directeur de l’Audit Interne, de deux administratrices en qualité de membres observateurs et de l’Administrateur Général et de l’Administrateur Général – Adjoint, en qualité de membres invités avec voix consultatives.

Commissaires aux comptes

S.C.C.R.L. ERNST & YOUNG
Représenté par Marie-Laure MOREAU
S.C.R.L. CALLENS, PIRENNE, THEUNISSEN et Co
Représenté par Baudouin THEUNISSEN
S.C.P.R.L KNAEPEN LAFONTAINE
Représenté par Philippe Knaepen
Le Commissaire-délégué de l'OTW
Philippe KEMPINAIRE

Rapport financier